Busard des roseaux

Circus aeruginosus - Western Marsh Harrier

Systématique
  • Ordre
    :

    Accipitriformes

  • Famille
    :

    Accipitridés

  • Genre
    :

    Circus

  • Espèce
    :

    aeruginosus

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 56 cm
  • Envergure
    : 110 à 130 cm.
  • Poids
    : 500 à 800 g
Longévité

17 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Le busard des roseaux, est le plus grand des quatre espèces qui habitent dans l'Union Européenne. Fine silhouette aux longues ailes coudées. Plumage brun sombre, manteau roux sombre. Le mâle a la queue et les ailes d'un gris cendré. Contrairement aux autres busards, son croupion n'est pas pâle. La femelle porte une calotte jaune.
Le mâle adulte a le dos brun, du roux sombre sur la tête et la nuque, les deux étant rayés de brun plus foncé. La gorge est foncée, la poitrine roussâtre et les parties inférieures sont châtain, intensément rayées de brun. La queue est gris argenté. Sur les ailes, la majorité des secondaires est gris bleuté, et quand l'aile est déployée, cette zone forme une vaste bande oblique qui traverse l'aile, contrastant avec le noir extrême des primaires et le reste du plumage brun. Les pattes sont jaunes et les tarses sont dépourvus de plumes, mais il porte une culotte rousse.
La femelle adulte a une couleur plus uniforme que le mâle, elle a la tête et la gorge de couleur crème, mais elle est moins rayée. Elle est un peu plus grande que le mâle.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Circus aeruginosus aeruginosus (Europe and the Middle East to c Asia)
  • Circus aeruginosus harterti (nw Africa)

Noms étrangers

  • Western Marsh Harrier,
  • Aguilucho Lagunero Occidental,
  • Tartaranhão-ruivo-dos-pauis,
  • Rohrweihe,
  • Barna rétihéja,
  • Bruine Kiekendief,
  • Falco di palude,
  • Brun kärrhök,
  • Sivhauk,
  • kaňa močiarna,
  • moták pochop,
  • Rørhøg,
  • ruskosuohaukka,
  • Europese Vleivalk(Paddavreter),
  • arpella comuna,
  • Brúnheiðir,
  • błotniak stawowy,
  • niedru lija,
  • rjavi lunj,
  • Болотный лунь,
  • Elang-rawa katak,
  • チュウヒ,
  • 白头鹞,
  • เหยี่ยวทุ่งพันธุ์ยูเรเซีย,
  • 西方澤鵟〔白頭鷂,西方澤鷂〕,

Voix chant et cris

Le busard des roseaux est très silencieux en dehors de la période de reproduction. Pendant la parade, le mâle émet de façon insistante un cri triste et aigu en vol. La femelle l'accompagne en criant "iiuu".

Habitat

Assez commun bien que localisé, le busard des roseaux niche dans les roselières des marais. Parfois en prairie, friches, marais ou bordures de lacs et grands cours d'eau.

Comportement traits de caractère

Busard des roseaux
♂ adulte

Le busard des roseaux choisit des proies faciles comme de jeunes oiseaux aquatiques, ou des oiseaux blessés ou malades. Il transporte invariablement ses proies dans les serres de la patte gauche, mais malgré sa taille, beaucoup de proies s'échappent.
Le busard des roseaux est sociable et dort en groupes dans des dortoirs.
Les vols nuptiaux comprennent des piqués et des remontées rapides, se terminant par une descente allant presque jusqu'à toucher le sol, ailes pliées et en criant fortement.
Le mâle alimente la femelle et les jeunes pendant l'incubation et l'élevage des poussins.
Le vol : Vol lent, alterné de battements et de glissades. Bas et longs glissés d'exploration au dessus des champs avec quelques rares battements d'ailes. Il freine brusquement pour plonger sur sa proie.
Il vole à environ 50 km/heure, étant le plus rapide des busards malgré sa plus grande taille.

Alimentation mode et régime

Petits mammifères aquatiques ; jeunes poules d'eau, foulques et autres petits oiseaux d'eau ainsi que leurs oeufs ; grenouilles, couleuvres, insectes ; animaux malades, blessés ou morts.

Reproduction nidification

La ponte a lieu durant les premiers jours d'avril, dans un nid construit par le couple. Deux ou trois semaines avant la ponte, le mâle apporte les matériaux que la femelle arrange et entrelace sur les roseaux. A l'approche du moment de la ponte, la femelle reste posée presque en permanence à proximité du nid. Pendant cette période, elle est nourrie par le mâle qui apporte une ou deux proies journalières, et suivant les jours, trois ou quatre prises.
La femelle dépose de 3 à 8 oeufs, à intervalles de deux ou trois jours, jusqu'à cinq jours. Les oeufs sont blanc bleuté, mats et souvent mouchetés de points foncés.
L'incubation dure environ 33 à 38 jours, au moins 36 jours pour chaque oeuf. Une grande différence de taille sépare les poussins entre l'aîné et le plus jeune, mais il n'existe aucune agressivité entre eux, et ils peuvent tous être élevés avec succès. Ils commencent à voler entre 35 et 40 jours.
Comme tous les jeunes busards, les jeunes au nid sont très agressifs à l'approche des intrus, se défendant avec les serres en avant, agitant les ailes et ouvrant le bec de façon menaçante. Les jeunes suivent les parents à partir de 55/60 jours, mais se nourrissent des proies apportées par les adultes.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Ces dernières décades, le busard des roseaux a subi un net déclin. Les causes principales de cette régression sont multiples : la destruction des habitats à cause de la disparition des zones humides et du brûlage de la végétation palustre, ainsi que la chasse et la pollution.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 19/06/2000 par Didier Collin © 1996-2017 Oiseaux.net