Caille bleue

Excalfactoria adansonii - Blue Quail

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Phasianidés

  • Genre
    :

    Excalfactoria

  • Espèce
    :

    adansonii

Descripteur

Verreaux, J Verreaux, E, 1851

Biométrie
  • Taille
    : 15 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 35 à 48 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez le mâle adulte, le front, le capuchon, les côtés de la tête, les oreillons, la poitrine, l'abdomen et la zone anale sont bleu-ardoise. Le centre de la calotte et la nuque sont mouchetés de noir. La mentonnière noire située juste sous le bec est encadrée par deux belles moustaches blanches. Ces motifs faciaux sont soulignés par une bride noire qui épouse les contours du cou. La tache pectorale blanche située juste en-dessous de la gorge est délimitée par une étroite bande noire. Les flancs châtain roussâtre sont striés de bleu-ardoise. Le manteau, le dos et le croupion sont bleu-ardoise foncé. Les sus-caudales sont châtain avec des stries bleues, la queue est noirâtre. Les scapulaires et les tertiaires sont également châtain avec des stries ardoise. Les couvertures alaires sont entièrement châtain. Les rémiges sont brunes.
La femelle adulte est très différente de son partenaire. Le front, les côtés du capuchon, les côtés de la tête, les oreillons, les côtés du cou et les flancs sont chamois-orange éclatant, devenant plus blanc sur la gorge. Le capuchon et la nuque sont brun terne avec des mouchetures noires. Le centre du capuchon est parcouru par une nette ligne claire. La poitrine et le reste des parties inférieures affichent une couleur chamois avec des barres noirâtres qui sont plus visibles sur les sous-caudales et l'arrière des flancs. Les parties supérieures y compris les ailes sont striées et mouchetées de noir et de roux. Les couvertures alaires sont finement barrées. Les adultes ont un bec noir, des pattes jaunes et un iris rouge.
Les juvéniles ressemblent aux femelles mais les stries des parties supérieures sont nettement plus visibles, notamment sur le croupion et les sus-caudales.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Blue Quail,
  • Codorniz Africana,
  • Codorniz-azul,
  • Adansonwachtel,
  • kék fürj,
  • Afrikaanse dwergkwartel,
  • Quaglia blu,
  • Blå dvärgvaktel,
  • Afrikablåvaktel,
  • prepelica modrá,
  • křepelka Adansonova,
  • Afrikansk Dværgvagtel,
  • afrikansiniviiriäinen,
  • Bloukwartel,
  • guatlla blava africana,
  • przepiórka modra,
  • Африканская голубая куропатка,
  • アオヒメウズラ,
  • 非洲蓝鹑,
  • 藍鶉,

Voix chant et cris

Sa voix est très semblable à celle de la Caille peinte d'Asie. Le mâle produit une triple-note très flûtée "ki-kiou-yu", assez ressemblante à celle du Guêpier nain (Merops pusillus). La première note est puissante et aiguë, la deuxième et la troisième sont plus faibles et moins hautes. Quand elle est en danger, la caille bleue fuit à toutes jambes en émettant un triple sifflement d'une faible intensité "tit-tir-tir".

Habitat

Les cailles bleues fréquentent les prairies humides, les plaines herbeuses, les rizières et les zones herbeuses humides dans les régions boisées. On les trouve également à la lisière des marécages et dans le même type d'endroits. Ce sont principalement des oiseaux des plaines et des régions basses, ce qui ne les empêche pas de grimper jusqu'à 1800 mètres d'altitude en Afrique Orientale et jusqu'à 1400 mètres au Zimbabwe.

Comportement traits de caractère

Le comportement de la caille bleue a été peu souvent étudié, sans doute parce qu'il est très similaire à celui de la Caille peinte d'Asie (Coturnix chinensis). Comme pour cette dernière, ce sont des oiseaux très timides qu'on aperçoit souvent courant ou prenant des bains de poussière sur les pistes. En cas de danger, elle adopte sans doute la même attitude : elle prend rarement son envol, elle préfère se tapir ou prendre la fuite en courant.
Les cailles bleues s'observent habituellement en couples ou en groupes familiaux pouvant compter jusqu'à six individus. Ce sont des migrateurs intra-africains : dans de nombreuses régions, elles arrivent au début de la saison des pluies et elles s'en vont dès que la saison sèche fait sentir ses premiers effets.

Alimentation mode et régime

La caille bleue est surtout une végétarienne. Elle se nourrit principalement de graines. Elle est moins insectivore que la plupart des autres cailles.

Reproduction nidification

Les cailles bleues sont des oiseaux monogames possédant des liens conjugaux très forts. La période de reproduction varie en fonction de la durée et de l'intensité des précipitations. Elle commence généralement au début de la saison des pluies qui est assez différente selon les régions : décembre-avril en Afrique du Sud, janvier-avril au Zimbabwe, février-mai au Malawi, mai-juillet en Afrique Orientale, avril-juillet en Afrique Occidentale. Le nid est un grattage peu profond, garni éventuellement d'un peu d'herbe. Il est habilement dissimulé dans une touffe d'herbes. La femelle y dépose entre 3 et 9 oeufs, de couleur brun-olive, tachés avec de minuscules points rougeâtres ou violacés. Elle couve pratiquement seule pendant 16 jours mais le mâle est suspecté de lui apporter son assistance occasionnellement. Après l'éclosion, ce dernier participe au soin et à la défense des jeunes.

Distribution

La caille bleue est originaire d'Afrique, dans la partie subsaharienne du continent. Son aire de distribution commence à la Côte d'Ivoire et à la Sierra Leone, elle se poursuit de façon morcelée vers l'est jusqu'au sud du Soudan et à l'extrême ouest de l'Ethiopie en passant par le Nigeria, le Cameroun et la Tchad. Vers le sud, elle s'étend en direction de l'Ouganda, de l'Angola et de la Tanzanie, du Zimbabwe, du Mozambique et de l'Afrique du Sud. Bien qu'occupant un vaste territoire, l'espèce est considérée comme monotypique, c'est à dire qu'elle n'est pas divisée en sous-espèces.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Il est assez difficile de se faire une idée des effectifs de la caille bleue. C'est un oiseau très discret du point de vue vocale. Sa très petite taille et ses habitudes furtives font qu'il passe assez souvent inaperçu. De plus, malgré son territoire très étendu c'est un des oiseaux les moins bien étudiés d'Afrique. Toutefois, l'espèce ne semble pas menacée, et elle est classée par l'IUCN comme ne posant pas de souci majeur.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 13/12/2009 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net