Guêpier nain

Merops pusillus - Little Bee-eater

Systématique
  • Ordre
    :

    Coraciiformes

  • Famille
    :

    Méropidés

  • Genre
    :

    Merops

  • Espèce
    :

    pusillus

Descripteur

Statius Müller, PL, 1776

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 10 à 18 g
Distribution

Distribution

Description identification

C'est le plus petit de tous les guêpiers. Chez les adultes, les sexes sont identiques. Le capuchon et les parties supérieures (nuque, manteau, dos, croupion et sus-caudales) sont verts. La très large bande oculaire noire contraste avec les joues et le menton qui sont jaunes. Ce dernier est bordé en dessous par une bavette noire qui est elle-même soulignée de cannelle. Le reste des parties inférieures est entièrement chamois éclatant. On peut apercevoir un peu de roux sur les ailes. Les secondaires ont des terminaisons noires. Les tertiaires vertes ont tendance à virer au bleuâtre quand elles deviennent usées.
Le guêpier nain se distingue du très similaire Guêpier à collier bleu (Merops variegatus) par le fait qu'il affiche très peu de blanc ou pas de blanc du tout sous le jaune des joues. Par rapport au Guêpier montagnard (Merops oreobates), il est bien plus petit, possède des couleurs bien plus fades et présente peu de blanc sous les joues.
Les juvéniles n'ont pas de bavette noire. Le menton et la gorge chamois blanchâtre se fondent dans le vert de la poitrine. Seuls le ventre et les flancs sont chamois. Le haut de la poitrine est légèrement nuancé de brun, le reste de la poitrine est moucheté ou strié.
Les différentes sous-espèces n'ont pas de différences très marquées. Cyanostictus a un front bleu, un sourcil et une ligne sous la bavette qui sont bleu-violet. Meridionalis a un dessus vert plus foncé et un sourcil moins proéminent. Ocularis et Argutus ont un vert plus clair que le précédent et une bavette moins étendue.

Indications subspécifiques 5 Sous-espèces

  • Merops pusillus pusillus (Senegal and Gambia to sw Sudan and n DRCongo)
  • Merops pusillus ocularis (e DRCongo, n Uganda and c Sudan to the Red Sea coast)
  • Merops pusillus cyanostictus (e Ethiopia, w Somalia and e Kenya)
  • Merops pusillus meridionalis (s and e DRCongo to w Kenya south to c Angola, Zimbabwe and South Africa)
  • Merops pusillus argutus (sw Angola, Botswana and sw Zambia)

Noms étrangers

  • Little Bee-eater,
  • Abejaruco Chico,
  • Abelharuco-dourado,
  • Zwergspint,
  • törpegyurgyalag,
  • Dwergbijeneter,
  • Gruccione minore,
  • Dvärgbiätare,
  • Dvergbieter,
  • včelárik malý,
  • vlha malá,
  • Dværgbiæder,
  • kääpiömehiläissyöjä,
  • Kleinbyvreter,
  • abellerol petit,
  • żołna mała,
  • Карликовая щурка,
  • ヒメハチクイ,
  • 小蜂虎,
  • 小蜂虎,

Voix chant et cris

Les guêpiers nains sont très bavards. Leur cri le plus courant est un "sip" ou un "skip" paisible émis de façon répétitive lorsqu'il s'agit de saluer un congénère qui arrive. Dans certaines circonstances, quand la parade de salutation est plus élaborée, le chant est plus complexe, aigu, sifflé et dure environ une seconde : "sidel idel ip djii". Lorsqu'ils chassent, les couples sont assez discrets alors que les groupes crient constamment. Le cri d'alarme, un "tsp tsptsp" est très caractéristique.

Habitat

Les guêpiers nains fréquentent les endroits herbeux rarement éloignés des points d'eau. Pendant la saison sèche, on les trouve surtout dans les marais, au bord des lacs et le long des rivières. A la saison humide, ils préfèrent habituellement les terres cultivées, les savanes plus ou moins arborées, les clairières herbeuses à l'intérieur des zones boisées, les dunes sableuses et buissonnantes, les escarpement rocheux recouverts d'herbes et même les plaines sans arbres. Les guêpiers apprécient particulièrement les marécages assèchés dont les herbes et les roseaux se mélangent avec les bouquets de mimosa pigra. Ils sont prompts à occuper les espaces récemment éclaircis et dont la surface est désormais occupée par les herbes envahissantes. Les guêpiers nains vivent du niveau de la mer jusqu'à 3000 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

Le guêpiers nains chassent généralement à faible hauteur, à un mètre au-dessus du sol sur un chaume d'herbe ou sur une branche de buisson. Néanmoins, il leur arrive parfois de se percher jusqu'à 10 mètres de haut dans un arbre situé au milieu d'une prairie. En chasse, ces oiseaux sont extrêment actifs, ils peuvent effectuer jusqu'à une quarantaine de sorties en une heure. Dès qu'une proie passe à proximité de l'endroit où ils sont postés, ils s'élancent à sa poursuite, la happe, puis regagnent leur perchoir. Seul un tiers des sorties sont couronnées de succès.
Les formes de groupement sont variables selon les mois de l'année. Pendant la nidification, ces oiseaux sont monogames et restent en couples isolés et unis. Cependant, en soirée, ces oiseaux établissent des dortoirs communs où l'on peut trouver jusqu'à une dizaine d'individus. A l'intérieur de ces dortoirs, les oiseaux sont blottis les uns contre les autres et sont généralement tous tournés du même côté. Les jeunes restent au sein de la cellule familiale pendant plusieurs mois.
Les guêpiers nains sont des oiseaux très vocaux et très actifs. Entre 2 poursuites, ils prennent souvent des bains de soleil, hérissant les plumes de leur manteau et inclinant leur tête d'un côté. Ils prennent également de bains de poussière et occasionnellement dans l'eau.

Alimentation mode et régime

Les guêpiers nains se nourrissent d'une grande variété de petits insectes volants dont la plupart mesurent entre 4 et 12 millimètres de long. Toutefois, certains ont une taille qui peut atteindre 30 mm. Il s'agit la plupart du temps de toutes sortes de guêpes, d'abeilles et de bourdons. Le menu comprend également des coléoptères, des mouches, des demoiselles, des criquets, des punaises, des papillons, des éphémères, des fourmilions, des termites et des cafards. Les hyménoptères constituent entre 40 et 75% du régime.

Reproduction nidification

La saison de nidification est très variable selon les régions. Elle se déroule de février à juillet en Sierra Leone et en janvier au Mali. Au Nigeria, la ponte a lieu à des périodes différentes selon les latitudes : vers mars à 9° de latitude nord, avril à 11°N, mai à 12°N et début juin à 12 et 13 degrés de latitude nord. En Afrique Orientale, les guêpiers nains nichent à tous les mois de l'année, mais principalement en septembre dans la région de Nairobi. Plus au sud, les périodes sont les suivantes : septembre-octobre en Zambie, septembre-février au Zimbabwe et septembre-novembre en Afrique du Sud.
Les guêpiers nains nichent en solitaire dans des terriers de 100 centimètres de long, souvent dans une haute falaise sableuse, à proximité d'une autre colonie de guêpiers du genre Merops. Ils nichent également dans les fossés, les sillons, les sols plats ou légèrement inclinés à l'abri d'une touffe d'herbe. Dans les endroits où les oryctéropes sont présents, ces oiseaux se reproduisent dans le plafond du terrier de ces mammifères.
La ponte comprend entre 4 et 6 œufs qui sont couvés pendant une durée de 18 à 20 jours, surtout par la femelle. Les deux premiers œufs sont déposés dans un intervalle assez réduit, le troisième 19 heures plus tard et le quatrième exactement 24 heures après le troisième. Les oisillons sont nidicoles, ils ne quittent le terrier que 23 ou 24 jours après leur naissance.

Distribution

Cette espèce est répandue dans toute l'Afrique au sud du Sahara, excepté en Somalie et à Djibouti, dans les forêts denses qui bordent l'équateur et dans l'ouest de l'Afrique Australe (Centre et Sud-Namibie, province du Cap, Ouest-Botswana et état libre d'Orange). Sur ce vaste territoire couvrant plusieurs millions de kilomètres carrés, on reconnaît officiellement 5 sous-espèces : M. p. pusillus (Sénégal, Guinée, en direction de l'est jusqu'au centre du Soudan) - M. p. ocularis (du centre du Soudan en direction de l'est jusqu'à la mer Rouge et en direction du sud jusqu'au nord-est du Zaïre et le nord-ouest de l'Ouganda) - M. p. cyanostictus (Somalie et Est-Kenya) - M. p. meridionalis (Afrique Orientale excepté l'est du Kenya) - M. p. argutus (sud-ouest de l'Angola, Nord-Namibie, Nord et Est-Botswana, Sud-Ouest-Zimbabwe).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le guêpier nain n'est pas globalement menacé. Sur l'ensemble de son aire de distribution, il est assez commun dans les habitats qui lui conviennent. En 1970, la densité calculée au Nigeria était de 580 individus tous les cents kilomètres carrés. Extrapolé à l'ensemble de son territoire, cela donnerait une population globale de 85 millions d'individus. Comme toutes les espèces insectivores, cette espèce est diversement affectée par les insecticides. Elle est présente dans la plupart des grands parc nationaux du delta de Saloum au Sénégal jusqu'au parc Krüger en Afrique du Sud.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 05/11/2011 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net