Calao de Palawan

Anthracoceros marchei - Palawan Hornbill

Systématique
  • Ordre
    :

    Bucérotiformes

  • Famille
    :

    Bucérotidés

  • Genre
    :

    Anthracoceros

  • Espèce
    :

    marchei

Descripteur

Oustalet, 1885

Biométrie
  • Taille
    : 55 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 580 à 920 g
Distribution

Distribution

Description identification

Calao de Palawan
adulte

Ce calao de moyenne taille a un plumage presque exclusivement noir excepté la queue qui est blanche. Les parties supérieures ont des reflets vert foncé. Le mâle affiche un casque et un bec qui sont jaune-ivoire pâle, avec une petite tache noire à la base de la mandibule inférieure. La peau nue autour de l'œil et sur la gorge est blanche avec une légère nuance de bleu. Les iris brun rougeâtre sont cernés par un anneau orbital noir.
La femelle est plus petite que son partenaire, elle a un bec plus réduit et son casque a une teinte grisâtre. Ses yeux sont gris-brun foncé. Les juvéniles sont bien plus petits que les adultes. Ils présentent un bec plus pâle avec une base grise. Les iris sont gris foncé. L'anneau orbital noir est absent.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Palawan Hornbill,
  • Cálao de Palawan,
  • Palawanhornvogel,
  • palawani szarvascsőrű,
  • Palawanneushoornvogel,
  • Bucero di Palawan,
  • Palawanhornkorp,
  • Palawanhornfugl,
  • zobákorožec palawanský,
  • zoborožec běloocasý,
  • Palawannæsehornsfugl,
  • palawaninsarvinokka,
  • calau becfalcat de les Palawan,
  • dzioborożec palawański,
  • Палаванская птица-носорог,
  • パラワンサイチョウ,
  • 白嘴斑犀鸟,
  • 白嘴斑犀鳥,

Voix chant et cris

Calao de Palawan
adulte

Les calaos de Palawan émettent une grande variété de cris puissants et rauques incluant un "kaaww" et un "kreik-kreik" portant à longue distance.

Habitat

Les calaos de Palawan fréquentent les forêts primaires et secondaires pourvues d'arbres à feuilles permanentes. Ils visitent également les marais et les mangroves. Parfois, on peut aussi les observer dans les fermes spécialisées dans les cultures de subsistance. Ces oiseaux vivent du niveau de la mer jusu'à 900 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

Les calaos de Palawan ne sont pas très souvent aperçus. Ils sont surtout repérés grâce à leurs bruissements d'ailes et à leurs cris rauques. Ces oiseaux ne sont pas très grégaires, ils vivent généralement en petits groupes quand ils recherchent leur nourriture. Ils sont considérés comme sédentaires mais ils peuvent effectuer des mouvements locaux lorsque les ressources alimentaires viennent à manquer.

Alimentation mode et régime

Les calaos de Palawan se nourrissent essentiellement de fruits, mais les insectes et les petits lézards font également partie du régime. Ces oiseaux de moyenne taille prospectent en petits groupes à tous les niveaux de la végétation, de la canopée jusqu'au sol.

Reproduction nidification

On ne possède aucun renseignement précis sur la reproduction. Cependant, le mâle est virtuellement en état de se reproduire au mois d'avril. Un nid a été photographié à une hauteur de 20 mètres dans un grand arbre. La femelle était enfermée avec les oisillons dans la cavité, mais aucune date ni aucune localisation ne sont fournies.

Distribution

Ces calaos sont endémiques de l'archipel des Philippines. On les trouve plus particulièrement aux îles Calamian (Busuanga, Calawit et Culion), à Palawan et à Balabac. Malgré son implantation strictement insulaire, cette espèce est considérée comme monotypique. Elle a des liens de parenté assez étroits avec les autres calaos du genre Anthracoceros que sont le calao pie (A.albirostris) et le Calao de Malabar (A.coronatus).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après Birdlife, la population globale est estimée entre 1 500 et 7 000 individus matures. Elle est sérieusement en déclin à cause de la déforestation dans les plaines de Palawan et des îles satellites (c'est à dire Culion, Balabac et Basuanga). L'abattage des arbres et les concessions minières ont presque réduit à néant les parcelles résiduelles. La chasse pour la chair et pour le sport sont également des menaces non négligables. Les braconniers attaquent les nids pour prélever les jeunes car cet oiseau est de plus en plus apprécié par les possesseurs de volières. La superficie de l'aire de distribution étant très réduite (13 400 km carrés), cette espèce est classée comme VULNERABLE. De plus amples renseignements, notamment sur la reproduction, sont souhaités pour pouvoir assurer une meilleure protection de cet oiseau qui est présent dans au moins une dizaine de parcs et de réserves.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Calao de PalawanFiche créée le 10/09/2013 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net