Capucin à tête blanche

Lonchura maja - White-headed Munia

Capucin à tête blanche

Capucin à tête blanche

Lonchura maja

((Linnaeus, 1766))


Ordre : Passériformes

Famille : Estrildidés  ;

Genre : Lonchura

Espèce : maja

Espèce monotypique

Biométrie :

Taille : 11 cm
Envergure : -
Poids : 11 à 14 g

Statut de conservation IUCN :

Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué

EX EW CR EN VU NT LC NE

Distribution :
Distribution

Synonymes : panenka bělohlavá (cs), Hvidhovedet Nonne (da), Weißkopfnonne (de), White-headed Munia (en), Capuchino cabeciblanco (es), valkohuppumanikki (fi), fehérfejű apácapinty (hu), Munia testabianca (it), ヘキチョウ (ja), Hvithodenonne (nb), Witkopnon (nl), mniszka białogłowa (pl), Capuchinho-de-cabeça-branca (pt), Белоголовая муния (ru), mníška bielohlavá (sk), Vithuvad nunna (sv), 白头文鸟 (zh)

Identification :
Capucin à tête blanche Les sexes sont identiques. Chez le mâle adulte, la tête entière jusqu'à la nuque, la face, le menton et la gorge forment un ensemble blanchâtre pâle ou chamois-crème. La partie basse de la nuque et les côtés du cou jusqu'à la poitrine sont identiques, mais nettement nuancés de chamois-brun clair. En plumage frais, l'arrière du capuchon et la nuque présentent une teinte vineuse. Le manteau, le dos et les scapulaires affichent une couleur brun chaud ou châtain terne. Le croupion et les couvertures sus-caudales sont chamois-brun foncé. La queue, cunéiforme et arrondie à son extrémité, possède deux rectrices centrales plus longues, de couleur brun sombre. Les rectrices extérieures sont brun rougeâtre ou châtain brillant, avec une bordure jaune. Capucin à tête blanche Toutes les couvertures alaires et les bordures des rémiges sont semblables aux scapulaires. La poitrine est similaire à la nuque et aux côtés du cou, ou avec une nuance légèrement plus grise. La partie basse de la poitrine et le ventre sont bruns, devenant plus sombres ou brun noirâtre sur la zone anale et le dessous de la queue. Le bec, puissant, large à la base et avec un culmen incurvé, est gris ou gris-bleu, avec une teinte blanche sur la pointe et à la jointure des mandibules. Les pattes et les pieds sont gris sombre ou gris bleuâtre.

La femelle adulte est assez semblable au mâle et pas toujours différenciable. Elle est généralement plus claire ou plus terne. Sa tête présente une nuance superficielle brun chamoisé. (Les mâles en plumage usé affichent exactement la même caractéristique). Les juvéniles possèdent une tête et une Capucin à tête blanche face brun-chamois ou chamois grisâtre clair. Leurs parties supérieures sont généralement fauve pâle avec un peu de brun ou de chamois-brun sur le croupion, les couvertures sus-caudales et la queue. Le dessous est presque toujours chamois, plus pâle sur le menton et sur la gorge, plus sombre sur le dessous de la queue. Le bec est bleu clair, les pattes gris sombre.

Habitat : Son habitat varie légèrement selon les régions. A Sumatra, on le trouve dans les contrées ouvertes avec prairies, champs de riz, zones cultivées et jardins de village à une altitude modérée jusqu'à 1500 mètres. En Malaisie, c'est également un oiseau commun dans les plaines. A singapour, il est plutôt absent des parcs des villes. C'est un oiseau à forte connotation rurale qui marque une nette préférence pour les terres qui ont été récemment défrichées pour leur mise en valeur agricole. Les plus fortes concentrations se rencontrent dans les terres qui ont été nouvellement récupérées. La capucin à tête blanche occupe une aire de distribution Capucin à tête blanche assez réduite dans le sud-est asiatique. On trouve la race type dans l'extrême sud de la Thaïlande, dans la péninsule malaise et à Singapour. En Indonésie, l'espèce fréquente Sumatra, Java, Bali ainsi que les îles Simalur, Nias et Batu. La sous-espèce vietnamienne fréquente les prairies du delta du Mékong, de la frontière cambodgienne jusqu'à Tay Ninh et même plus au nord-ouest jusqu'à Da Lat.

Comportements : C'est une espèce très sociable, formant de larges groupes pour se nourrir et pour se reposer. On le trouve souvent en compagnie du capucin damier à Java et des juvéniles des deux espèces sont capturés par milliers pour le commerce des oiseaux à Jakarta. Il se mèle également au capucin damier en Malaisie. Par contre, les oiseaux capturés à l'intérieur du delta du Mékong le sont souvent en compagnie de capucins à tête noire. Les bandes se reposent dans les roselières et dans les champs de canne à sucre. Parmi les nombreux capucins qui sont observés à Bali, le capucin à tête blanche semble être le seul qui ne soit pas sensible à la chaleur. Les capucins à tête blanche sont des oiseaux sautillants, ouvrant le bec et respirant Capucin à tête blanche avec un rythme précipité et avec force, pratique qui est courante à de nombreuses espèces de capucins. Ces oiseaux sont réputés pour être assez distants, laissant un espace de 6 centimètres avec leur compagnon le plus proche quand ils se perchent, alors qu'en captivité, au contraire, ils ont tendance à se blottir les uns contre les autres. Ils sont plutôt sédentaires.

Nidification : La reproduction intervient normalement après la saison des pluies mais elle peut prendre part à tout moment de l'année pourvu que les conditions climatiques soient favorables et les ressources en nourriture appropriées. Bien que le capucin à tête blanche niche dans le voisinage d'autres individus de sa propre espèce, d'autres catégories de capucins ou de tisserins, il n'est pas considéré véritablement comme un nicheur colonial. Le nid possède une forme sphéroïde, plus arrondie que la grande éllipse du capucin à tête noire ou que la balle plus plate du capucin domino. Il est construit avec des tiges et des feuilles Capucin à tête blanche en forme de lamelles, garni avec des fibres et des tiges plus fines. L'entrée, située sur le côté, est surmontée par un porche dont la pente s'incline doucement vers le bas et qui est formé par les tiges pendantes du toit. Les deux adultes participent à la réalisation du nid, cependant seul le mâle s'occupe de la collecte des matériaux. Parfois, les capucins à tête blanche réutilisent le nid abandonné d'un tisserin manyar.

La ponte est constituée de 3 à 7 oeufs blancs, de forme ovale, dont l'incubation dure habituellement 12 ou 13 jours. Les deux partenaires couvent à tour de rôle. Les jeunes prennent Capucin à tête blanche leur envol au bout de 21 jours.

Régime : Le mode d'alimentation de ce capucin est assez typique du genre. Les oiseaux se déplacent sur le sol en petits groupes, se nourrissant de graines. Le groupe progresse constamment vers l'avant. Les oiseaux se situant le plus en queue survolent ceux qui se nourrissent devant eux pendant quelques mètres, puis ils viennent prendre place à leur tour au tout premier rang. Ce groupe comprend généralement plusieurs espèces. Le capucin à tête blanche ne se nourrit pas exclusivement de graines de riz mûr. Certes, il se rassemble à proximité des rizières mais il y consomme également des graines herbeuses et des jeunes pousses de mauvaise herbe dont il est particulièrement friand. Ces capucins se nourrissent aussi vraisemblablement d'invertébrés, notamment des pucerons. Toutefois leur nourriture préférée demeure d'origine végétale, herbes vertes en floraison ou graines renflées et en pleine croissance lorsqu'elles sont riches en protéines et d'un tendreté qui les rend agréables à consommer.

Sources :

 

Autres liens :
Iucn
Birdlife
Avibase
Hbw Alive


Fiche créée le 23/08/2006 par Daniel LE-DANTEC


Partager cette page sur facebook Flus rss Twitter oiseaux.net
A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts | Version imprimable
Mis à jour le 20/08/2014 04:34:20 - © 1996-2014 Oiseaux.net

Guide des oiseaux exotiques : Les Diamants et autres estrildides

Capucin à tête blanche

Capucin à tête blanche

Capucin à tête blanche

Capucin à tête blanche