Capucin bicolore

Lonchura bicolor - Black-and-white Mannikin

Capucin bicolore
♂ adulte
Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Estrildidés

  • Genre
    :

    Lonchura

  • Espèce
    :

    bicolor

Descripteur

Fraser, 1843

Biométrie
  • Taille
    : 10 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 6.5 à 9.5 g
Distribution

Distribution

Description identification

La tête entière, l'ensemble des parties supérieures jusqu'au croupion et à la queue sont noir de jais, avec un lustre vert brillant sauf sur la queue. Les couvertures alaires sont noir de jais, les plumes de vol noires. Les tertiaires sont également noir de jais mais avec de petites marques blanches sur les deux les plus inférieures. Le menton et la gorge sont noirs, les flancs barrés de noir et de blanc. Le reste du dessous est blanc pur. Le bec, large à la base, avec un culmen incurvé, affiche une couleur gris bleuâtre ou occasionnellement gris corne. Les pattes et les pieds sont olive foncé ou noirâtres.
Les juvéniles possèdent généralement une tête, une face et des parties supérieures brun terne. Les primaires et la queue sont noirs ou brun noirâtre. Les primaires présentent une fine bordure blanche à la base. Les côtés du cou sont gris ou gris-brun, virant au chamois sur le menton et sur la gorge, au chamois clair sur la poitrine et au chamois-pêche sur les flancs. Le ventre et les couvertures sous-alaires sont chamois clair ou blanchâtres.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Lonchura bicolor bicolor (Guinea-Bissau to Cameroon)
  • Lonchura bicolor poensis (s Cameroon to s Sudan, sw Ethiopia and w Kenya, Bioko I.)
  • Lonchura bicolor woltersi (se DRCongo and nw Zambia)

Noms étrangers

  • Black-and-white Mannikin,
  • Capuchino bicolor,
  • Freirinha-de-bico-azul,
  • Glanzelsterchen,
  • kétszínű szarkapinty,
  • Glansekstertje,
  • Munia bianconera,
  • Glansskatfink ,
  • Svartryggmannikin,
  • mníška dvojfarebná,
  • stračka dvoubarvá,
  • Glansskadefinke,
  • seepramanikki,
  • maniquí bicolor,
  • mniszka dwubarwna,
  • Чёрно-белая амадина,
  • クロシッポウ,
  • 黑白文鸟,
  • 黑白雙色文鳥,

Voix chant et cris

Habitat

Commun ou localement commun, on le trouve dans les prairies, les savanes avec buissons et fourrés, à la lisière des forêts et dans les clairières, en bordure des zones cultivées et souvent à proximité des marais, des marécages ou des zones humides. Il peut vivre jusqu'à 1500 mètres, exceptionnellement 2200. Il fréquente des zones moins ouvertes que le Capucin nonnette avec lequel il forme des bandes communes en bordure d'aire mais moins fréquemment dans les villes et dans les villages. Il partage également la compagnie des astrilds ondulés vivant dans des paysages analogues. Le capucin bicolore est endémique du continent africain, au sud du Sahara. On le trouve sous la forme de cinq races :
Lonchura bicolor bicolor, la race type, vit en Guinée Bissau, au sud-est et à l'est de la Guinée, au sud du Mali, en Sierra Leone et au Libéria, au Ghana, Togo, du Nigeria (excepté la bande littorale) jusqu'au Cameroun. On trouve la race Poensis au Cameroun, au nord de l'Angola, au Congo, en République Centrafricaine et au Zaïre jusqu'à l'extrémité sud du Soudan, dans le sud-ouest et le sud de l'Ethiopie, en Ouganda, dans l'ouest du Kenya, au Rwanda, au Bouroundi et en Tanzanie. La race Nigriceps vit dans le sud de la Somalie, le centre et l'est du Kenya, l'est du Zaïre, en Tanzanie, à Zanzibar, à Pemba et Mafia Island, dans le nord-est de la Zambie, au Malawi, dans le nord et l'est du Zimbabwe et du Mozambique, dans l'est du Transvaal et au Natal. C'est la sous-espèce la plus méridionale. La race Minor occupe une aire réduite dans le sud de la Somalie. La race Woltersi est présente au sud-est du Zaïre et dans le nord-ouest de la Zambie. Ces races peuvent s'hybrider dans les régions où leurs aires respectives se chevauchent.

Comportement traits de caractère

Le capucin bicolore vit en petites bandes qui dépassent rarement les 100 individus. Il est habituellement sédentaire mais certains individus peuvent errer à des altitudes plus basses en dehors de la saison de reproduction. Dans le sud du Sénégal, des petites bandes de 10 individus vagabondent ensemble.
Le capucin bicolore se distingue du Capucin nonnette par la fréquentation de milieux légèrement différents. On le trouve plus volontiers dans les sous-bois herbeux des galeries forestières et il se joint également à d'autres espèces qui recherchent leur nourriture à l'extérieur des forêts. Il ne se mèle aux capucins nonnettes qu'à la limite des zones boisées ou dans les régions d'arbres clairsemés, ces derniers étant plutôt des oiseaux des prairies ouvertes. Chez les capucins bicolores, les bandes ont une taille moins importante. Elles ne prennent de l'ampleur que lorsque le riz est sur le point de murir. A cette période de l'année, il se mèle aux capucins nonnettes et aux capucins pies pour former de vastes rassemblements.
Les capucins bicolores se regroupent en dortoirs communs dans les champs de canne ou les roselières. Ils bâtissent des nids de repos relativement larges, peu soignés et habituellement sans garniture intérieure. Ces constructions sont une oeuvre collective et plusieurs oiseaux peuvent s'installer dans un seul nid pour se reposer ou passer la nuit.
Quand ils se sentent agressés ou qu'ils doivent se défendre contre un autre oiseau, les capucins bicolores lèvent haut les ailes sur les côtés. Les jeunes oiseaux qui réclament leur pitance adoptent la même posture. Ces attitudes sont interprétés de la façon suivante : dans le premier cas, on pense que le fait d'élever les ailes fait paraître l'oiseau plus grand et plus impressionnant qu'il n'est dans la réalité, ce qui constitue pour lui une excellente protection. En ce qui concerne l'attitude des jeunes, l'explication est plus douteuse mais il semble également qu'il s'agisse d'une affaire de taille. Le jeune qui adopte cette attitude est plus immédiatement perceptible et peut être nourri en priorité par un de ses parents. Cette curieuse façon d'élever les ailes est également observable chez les capucins nonnettes.

Alimentation mode et régime

Les capucins bicolores ont des habitudes alimentaires assez semblables à celles des capucins nonnettes, c'est à dire qu'ils se nourissent de millet et qu'ils s'abattent en grandes troupes sur les récoltes de riz lorsque les graines commencent à mûrir. Toutefois, ils passent moins de temps que leurs proches parents dans les herbes, la végétation et les buissons. Ils consomment également des algues filamenteuses au bord des mares assèchées, habitude que l'on retrouve chez bien d'autres espèces de capucins. Les capucins bicolores se nourrissent aussi des fruits des palmiers à huile, du nectar de certaines fleurs. Ils ingurgitent un nombre plus important d'insectes que les capucins nonnettes : fourmis, araignées et termites qu'ils capturent en plein vol.

Reproduction nidification

Le nid servant pour la reproduction est généralement placé dans un arbre, un buisson ou une roselière à une hauteur qui varie entre deux et huit mètres du sol. Il est construit à la fois d'herbes sèches et d'herbes vertes qui forment une structure sphérique avec une entrée latérale. L'extérieur est tapissé parfois de feuilles. Il est souvent situé dans un feuillage épais. On aperçoit souvent les oiseaux volant dans les arbres avec un long ruban de lichen qu'ils traînent derrière eux. Ce matériau sert aussi à l'habillage extérieur du nid. L'interieur est garni de tiges végétales, d'épis fleurissants et de plumes. Les nids servant couramment au repos sont parfois utilisés pour le dépôt des oeufs.
La ponte comprend habituellement 4 ou 5 oeufs, de couleur blanche. L'incubation dure de 12 à 13 jours. Les deux parents couvent à tour de rôle pendant la journée, mais pendant la nuit la femelle couve seule. Les jeunes quittent le nid entre 16 et 22 jours après l'éclosion. ils n'acquièrent leur plumage adulte que 65 à 70 jours après leur envol. Ils possèdent une régime mixte composé de graines pas encore mûres, de végétaux et d'invertébrés tels que les insectes, les petits asticots, les termites et les araignées de petite taille.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 11/08/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net