Chouette-pêcheuse rousse

Scotopelia ussheri - Rufous Fishing Owl

Systématique
  • Ordre
    :

    Strigiformes

  • Famille
    :

    Strigidés

  • Genre
    :

    Scotopelia

  • Espèce
    :

    ussheri

Descripteur

Sharpe, 1871

Biométrie
  • Taille
    : 51 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 743 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez les adultes, le disque facial est cannelle clair, à peine distinct et discrètement délimité par un anneau fauve-roux. Les parties supérieures sont uniformément fauve-roux, le devant du capuchon est vaguement moucheté. Les plumes des scapulaires ont une bordure extérieure claire, ce qui forme une ligne blanche qui épouse le contour de l'épaule. Les différentes couvertures et la queue sont barrées de noir et de blanc. Les parties inférieures sont cannelle clair, avec une nuance rendue légèrement plus foncée sur le haut de la poitrine par l'existence de petites stries sombres et rousses. Les cuisses et le dessous des ailes sont chamois uni. Les tarses et les pieds sont nus. Les iris varient du brun-miel au brun foncé. La cire est gris-plomb. Le bec est gris noirâtre, excepté la base qui est plus pâle et plus conforme à la couleur des lores. Les tarses et les pieds sont jaune pâle. Les serres sont corne pâle avec des extrémités plus sombres.
A la naissance, les poussins sont entièrement blancs. Le second plumage, celui qui suit directement le duvet, est assez semblable à celui de la Chouette-pêcheuse de Bouvier mais il présente un lavis roussâtre sur le tête et sur la poitrine. Les ailes sont semblables à celles des adultes. Des stries rousses sont visibles sur le bas de la poitrine et le ventre. Les immatures sont plus pâles que les adultes.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Rufous Fishing Owl,
  • Cárabo Pescador Rojizo,
  • Corujão-pesqueiro de ussher,
  • Rotrücken-Fischeule,
  • vöröshátú halászbagoly,
  • Rosse Visuil,
  • Gufo pescatore rossiccio,
  • Rödbrun fiskuggla,
  • Liberiaflodugle,
  • hlavaňa hrdzavá,
  • ketupa červenavá,
  • Rødbrun Fiskeugle,
  • ghanankalapöllö,
  • duc pescador rogenc,
  • rybiarka kreskowana,
  • Красноспинная рыбная сова,
  • アカウオクイフクロウ,
  • 棕渔鸮,
  • 棕漁鴞,

Voix chant et cris

Le chant est décrit comme une suite de gémissements bas et profonds. Ces "woo", un peu semblables à ceux d'une tourterelle sont répétés à intervalles réguliers, environ toutes les minutes. D'après les rares observateurs qui se sont occupés du problème, cette chouette possède une communication assez semblable à celle de l'onoré à huppe blanche (Tigriornis leucolophus) qui vit partiellement dans la même aire.

Habitat

Les chouettes-pêcheuses rousses sont des oiseaux forestiers. Elles fréquentent en priorité les forêts primaires, celles qui bordent les grosses rivières et les lacs. On les trouve également dans les zones boisées en cours de régénération, les plantations et les mangroves proches du littoral.
Les chouettes-pêcheuses rousses occupent un territoire assez réduit en Afrique Occidentale. Leur aire de distribution couvre partiellement la Sierra Leone, le Liberia, la Côte d'Ivoire et le Ghana. Localement, elles ont un habitat commun avec la Chouette-pêcheuse de Pel qui possède une taille plus importante.

Comportement traits de caractère

On connaît vraiment peu de choses sur les habitudes de cette espèce, bien que celles-ci soient probablement assez semblables à celles de la Chouette-pêcheuse de Pel qui est classée dans le même genre Scotopelia. On peut donc penser qu'elle mène une activité nocturne et qu'elle est particulièrement active pendant les nuits de pleine lune. Pendant la journée le mâle et la femelle se dissimulent certainement dans les feuillages et ont des liens très étroits. Les chouettes-pêcheuses rousses ont un vol ample, avec de puissants battements d'ailes qui sont permis par sa longue envergure.

Alimentation mode et régime

Les chouettes-pêcheuses rousses consomment principalement des poissons, et plus particulièrement des poissons-chats. Elles pêchent la plupart du temps à partir d'un perchoir qui surplombe l'eau.

Reproduction nidification

Là encore, les renseignements sont assez succincts. Comme pour le comportement, la chouette-pêcheuse rousse présente de grandes similitudes avec la Chouette-pêcheuse de Pel. En Sierra Leone, elle dépose ses œufs aux mois de septembre et octobre. Au Liberia, les juvéniles acquièrent leur plumage adulte entre le mois de mars et le mois de juin, soit quelques 6 mois après leur émancipation et leur départ du nid. La plupart des couvées ne débouchent vraisemblablement que sur l'envol d'un seul oisillon.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

La chouette-pêcheuse rousse est un oiseau assez rare. Les principaux dangers qui la menace sont la destruction de son habitat et les persécutions des hommes. Cette espèce est peu connue en raison de ses faibles effectifs, mais sans doute aussi parce qu'elle suscite peu d'intérêt. Des documents photographiques récents ont permis de battre en brèche certaines idées reçues, à savoir que cette chouette possédait des yeux jaunâtres. Ces informations nouvelles ont apporté la preuve indiscutable qu'elle avait en fait des yeux bruns foncé comme les 2 autres espèces de ce genre. On peut espérer que ce genre d'évènement incitera les chercheurs à effectuer des études supplémentaires et à porter une nouvelle motivation pour cet oiseau en danger et qui le mérite bien.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 24/08/2010 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net