Faisan doré

Chrysolophus pictus - Golden Pheasant

Faisan doré

Faisan doré

Chrysolophus pictus

((Linnaeus, 1758))


Ordre : Galliformes

Famille : Phasianidés  ;

Genre : Chrysolophus

Espèce : pictus

Espèce monotypique

Chant :

Biométrie :

Taille : 61 à 115 cm
Envergure : 65 à 75 cm.
Poids : 575 à 875 g

Statut de conservation IUCN :

Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué

EX EW CR EN VU NT LC NE

Distribution :
Distribution

Synonymes : bažant zlatý (cs), Guldfasan (da), Goldfasan (de), Golden Pheasant (en), Faisán Dorado (es), kultafasaani (fi), aranyfácán (hu), Fagiano dorato (it), キンケイ (ja), Gullfasan (nb), Goudfazant (nl), bażant złocisty (pl), Faisão-dourado (pt), Золотой фазан (ru), bažant zlatý (sk), Guldfasan (sv), 红腹锦鸡 (zh)

Identification :
Faisan doré Le mâle est facilement reconnaissable en raison de sa huppe dorée et longue qui lui retombe sur la nuque, de sa vaste collerette marron écaillée de noir. La peau orbitale et les caroncules sont jaune pâle. Chez le faisan doré la face, la gorge et les faces latérales du cou sont bronzées. Le haut du dos est vert, le bas du dos et le croupion ont une teinte dorée. La poitrine est écarlate. Les flancs et le dessous sont rouges pouvant varier au châtain clair. Les plumes centrales de la queue sont noires mouchetées de cannelle, l'extrémité chamois et cannelle. La femelle, brune et tachetée, est plus difficile à reconnaître, car très semblable à celle du faisan de colchide. Elle a toutefois un dos plus sombre et davantage brun rougeâtre. Les jeunes Faisan doré et les immatures ressemblent aux poules mais leur queue est tachetée et de nombreuses taches rouges parsèment leur plumage.

Habitat : Le faisan doré vit dans les montagnes de Chine Centrale, jusqu'à plus de 2000 mètres d'altitude. Les massifs de bambous au pied des collines rocailleuses constituent son domaine favori. Il évite les forêts épaisses et les lieux humides ou découverts. Le développement de l'agriculture l'a obligé à s'adapter aux buissons de thé des plantations et aux bordures des cultures en terrasses.
Quelques oiseaux importés en Grande-Bretagne se sont échappés et implantés localement, au point que l'espèce y est considérée comme parfaitement implantée aujourd'hui. En Angleterre, Faisan doré le faisan doré occupe un habitat très différent de celui d'origine. Il choisit généralement les plantations denses de pins d'Ecosse et de mélèzes mais se rencontre aussi dans les forêts mixtes et vient se nourrir dans les zones plus dégagées.

Comportements : La plupart du temps, le faisan doré est solitaire, mais au printemps, le mâle chante Faisan doré avec vigueur pour attirer une femelle sur son territoire. Son cri de contact est un 'tchak' rauque et métallique. Si une femelle répond, une danse nuptiale élaborée prend place, au cours de laquelle le mâle hérisse les plumes de sa tête qu'il tient le plus près possible de la femelle, exhibant ainsi sa collerette marron. En même temps, il abaisse une aile et s'incline pour montrer au mieux son croupion doré et sa queue colorée. Si sa démonstration est concluante, les deux oiseaux s'accouplent. Lorsqu'il parade, le mâle emet un siflement puissant qui ressemble au bruit d'un pneu crevé.

Vol : Préfère courir que voler.

Nidification : La nidification de l'espèce dans la nature est mal connue bien qu'un nid ait été trouvé Faisan doré dans les herbes au coeur d'un bouquet de bambous. En captivité, la femelle pond à l'abri d'une végétation dense. Le faisan mâle ne participe ni à la couvaison ni à l'élevage des jeunes. Durant les 22 jours d'incubation, la femelle compte sur son plumage camouflé pour échapper aux prédateurs. A deux semaines, les jeunes savent voler Faisan doré mais restent avec leur mère jusqu'à ce qu'ils atteignent leur taille adulte, à environ quatre mois. Le faisan doré s'hybride parfois avec le faisan de lady amherst et produit des jeunes fertiles.

Régime : En Chine, le faisan doré se nourrit de feuilles et de pousses d'arbrisseaux, en particulier celles de jeunes bambous. Il mange aussi les fleurs de certaines espèces de rhododendrons. Divers petits insectes et araignées sont consommés également. Le faisan doré vit toute l'année sur le même territoire, toutefois les oiseaux qui vivent dans les montagnes élevées descendent chaque jour à des altitudes plus faibles pour se nourrir. Les habitudes alimentaires du faisan doré en Grande-Bretagne sont peu connues. Elles sont vraisemblablement proche de celles de son aire d'origine chinoise, à savoir jeunes pousses, baies et graines.

Sources :

 

Autres liens :
D'après Buffon : Oiseaux étrangers qui ont rapport au Faisan
Iucn
Birdlife
Xeno_Canto
Avibase
Hbw Alive


Fiche créée le 04/03/2005 par Daniel LE-DANTEC


Partager cette page sur facebook Flus rss Twitter oiseaux.net
A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts | Version imprimable
Mis à jour le 30/08/2014 04:34:59 - © 1996-2014 Oiseaux.net

Le guide Ornitho : Le guide le plus complet des oiseaux d'Europe, d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient : 900 espèces

Faisan doré

Faisan doré

Faisan doré

Faisan doré

Faisan doré

Faisan doré

Faisan doré