Grosbec casse-noyaux

Coccothraustes coccothraustes - Hawfinch

Grosbec casse-noyaux

Grosbec casse-noyaux

Coccothraustes coccothraustes

((Linnaeus, 1758))


Ordre : Passériformes

Famille : Fringillidés  ;

Genre : Coccothraustes

Espèce : coccothraustes

Sous-espèces : 6 [+] [-]
Coccothraustes coccothraustes coccothraustes(widespread, also n Africa)
Coccothraustes coccothraustes buvryi(nw Africa)
Coccothraustes coccothraustes nigricans(s Ukraine, the Caucasus, ne Turkey and n Iran)
Coccothraustes coccothraustes humii(s Kazakhstan and e Uzbekistan to ne Afghanistan)
Coccothraustes coccothraustes schulpini(se Siberia, ne China and Korea)
Coccothraustes coccothraustes japonicus(Kamchatka Pen., Sakhalin and Kuril Is. and Japan)

Biométrie :

Taille : 18 cm
Envergure : 29 à 33 cm.
Poids : 48 à 62 g

Longévité : 10 ans

Chant :

Statut de conservation IUCN :

Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué

EX EW CR EN VU NT LC NE

Distribution :
Distribution

Synonymes : dlask tlustozobý (cs), Kernebider (da), Kernbeißer (de), Hawfinch (en), Picogordo común (es), nokkavarpunen (fi), Meggyvágó (hu), Frosone (it), シメ (ja), Kjernebiter (nb), Appelvink (nl), grubodziób (zwyczajny) (pl), Bico-grossudo (pt), Обыкновенный дубонос (ru), glezg obyčajný (sk), Stenknäck (sv), 锡嘴雀 (zh)

Identification :
Grosbec casse-noyaux Grosse tête munie d'un gros bec fort et conique. Ailes bleu-nuit avec taches blanches aux épaules. Menton noir. Couleur générale fauve sur le dessus, plus clair sur le ventre. Le bec est bleu-gris au printemps et jaune pâle en hiver. La femelle est dans l'ensemble plus terne. Au vol, ses barres alaires blanches et sa silhouette rondouillarde assurent l'identification.
La queue est courte. Le cou est gros, donnant en vol une singulière impression, comme si les ailes étaient trop courtes pour un corps et une tête plutôt volumineux.
Son alimentation étant basée sur des graines très dures, le Grosbec casse-noyaux a développé une extraordinaire musculature par le simple mouvement des mandibules. C'est cette importante masse musculaire qui Grosbec casse-noyaux donne à la tête ce gabarit étonnant.
Les yeux sont rose ambré à ambrés. Les pattes sont sombres en hiver, et rose ou corail au printemps.

Chant : Les "tsic, tsic" du grosbec sont souvent le seul indice de sa présence.

Habitat : Le Grosbec casse-noyaux aime les vergers et les grands jardins, les zones arbustives avec des arbres clairsemés, les forêts de feuillus, les bois et les bosquets, les parcs.
Le Grosbec casse-noyaux opère de légers mouvements, c'est un migrateur partiel.

Comportements : C'est un oiseau très farouche et difficile à observer. Il se trouve généralement haut dans les arbres, ou bien vole haut et vite dans les trouées. Oiseau des bois, parcs et vergers, le grosbec est un nicheur peu commun et localisé. En automne, quelques individus errants ainsi que des migrateurs Grosbec casse-noyaux peuvent se rencontrer çà et là mais jamais en grand nombre. Ils ne dédaignent pas le tournesol des mangeoires.
Dès que le Grosbec casse-noyaux a réussi à attirer une femelle par son chant, la parade nuptiale commence. Le mâle offre aussi de la nourriture à la femelle, en la lui donnant directement dans le bec. A cette période, il se montre particulièrement agressif et nerveux.
Pour casser les coques des graines ou les noyaux de certains fruits, le grosbec est très habile. L'intérieur du bec est pourvu de stries, permettant de bien caler la graine ou le noyau. L'oiseau les partage en deux, en se servant de la jointure Grosbec casse-noyaux entre les deux moitiés de la coque.
Le Grosbec casse-noyaux est un oiseau farouche, se réfugiant à la cime des arbres s'il est effrayé ou dérangé.

Vol : Le Grosbec casse-noyaux vole haut et de façon ondulante. Le mâle effectue un vol nuptial qui consiste à voltiger brièvement au-dessus de la femelle, à la poursuivre aussi, en tournant et en contournant les arbres.

Nidification : Le Grosbec casse-noyaux nidifie souvent en petites colonies, mais aussi parfois, un seul couple peut occuper un bosquet entier. Le mâle choisit le site du nid, et commence à construire les fondations, presque toujours à plus de trois mètres de hauteur. Le nid en forme de coupe est ensuite complété par la femelle, avec des radicelles, des brindilles et des lichens. L'intérieur est tapissé de très fines radicelles, de poils ou de crins.
La femelle dépose de 4 à 7 œufs gris bleuté ou vert pâle, mais la couleur est très variable, ainsi que les taches, les points ou les stries sur la coquille. L'incubation dure environ de 9 à 11 jours, assurée par la femelle qui est nourrie au nid par le mâle pendant cette période.
Les poussins sont nourris d'insectes mais surtout de chenilles, par les deux parents. Les jeunes quittent le nid au bout de 10 à 12 jours, mais sont nourris par les parents pendant encore 15 jours. Ils restent avec les adultes pendant quelques semaines.

Régime : Le Grosbec casse-noyaux se nourrit d'une grande variété de graines et de fruits à coques et à noyaux durs, surtout les cerises. Au printemps, il consomme beaucoup de chenilles et des cerfs-volants qu'il capture souvent en vol.

Protection / Menaces : Il semble que les populations aient décliné ces dernières années.

Sources :

 

Autres liens :
Iucn
Birdlife
Xeno_Canto
Avibase
Hbw Alive


Grosbec casse-noyaux

Grosbec casse-noyaux

Grosbec casse-noyaux

Grosbec casse-noyaux

Grosbec casse-noyaux


Fiche créée le 07/11/2002 par Didier COLLIN


Partager cette page sur facebook Flus rss Twitter oiseaux.net
A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts | Version imprimable
Mis à jour le 28/07/2016 04:23:11 - © 1996-2016 Oiseaux.net

Les passereaux d'Europe, tome 1

Grosbec casse-noyaux

Grosbec casse-noyaux

Grosbec casse-noyaux

Grosbec casse-noyaux

Grosbec casse-noyaux

Grosbec casse-noyaux

Grosbec casse-noyaux

Grosbec casse-noyaux

Grosbec casse-noyaux

Grosbec casse-noyaux