Martinet à ventre blanc

Tachymarptis melba - Alpine Swift

Systématique
  • Ordre
    :

    Apodiformes

  • Famille
    :

    Apodidés

  • Genre
    :

    Tachymarptis

  • Espèce
    :

    melba

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 22 cm
  • Envergure
    : 54 à 60 cm.
  • Poids
    : 80 à 120 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le martinet à ventre blanc, comme son nom l'indique, a le ventre et la gorge immaculés, séparés par un collier brun. Les ailes et le dos sont brun-gris. L'autre caractéristique majeure de l'oiseau est sa très grande taille, près d'une fois et demie supérieure à celle du Martinet noir.

Indications subspécifiques 10 Sous-espèces

  • Tachymarptis melba melba (s Europe through Turkey to nw Iran)
  • Tachymarptis melba tuneti (Morocco through the Middle East and e to w Pakistan)
  • Tachymarptis melba archeri (n Somalia, sw Arabia to Jordan and Israel)
  • Tachymarptis melba maximus (Rwenzori Mts.. ne DRCongo, Uganda.)
  • Tachymarptis melba africanus (Ethiopia to South Africa and sw Angola)
  • Tachymarptis melba marjoriae (nc Namibia, nw South Africa)
  • Tachymarptis melba willsi (Madagascar)
  • Tachymarptis melba nubifugus (Himalayas)
  • Tachymarptis melba dorabtatai (w India)
  • Tachymarptis melba bakeri (Sri Lanka)

Noms étrangers

  • Alpine Swift,
  • Vencejo Real,
  • Andorinhão-real,
  • Alpensegler,
  • Havasi sarlósfecske,
  • Alpengierzwaluw,
  • Rondone maggiore,
  • Alpseglare,
  • Alpeseiler,
  • dážďovník skalný,
  • rorýs velký,
  • Alpesejler,
  • alppikiitäjä,
  • Witpenswindswael,
  • ballester comú,
  • Alpasvölungur,
  • jerzyk alpejski,
  • Alpu svīre,
  • planinski hudournik,
  • Белобрюхий стриж,
  • シロハラアマツバメ,
  • 高山雨燕,
  • 高山雨燕,

Voix chant et cris

Martinet à ventre blanc
adulte

Le cri du martinet à ventre blanc, poussé dans les mêmes situations que le Martinet noir (poursuites autour de la colonie...) est moins strident, plus long, plus roulé et plus varié dans son rythme, ses intonations et ses "syllabes".

Habitat

Le martinet à ventre blanc est typique des zones escarpées de montagne et des falaises et est beaucoup plus rare que le Martinet noir en zone urbaine (voir § Nidification).

Comportement traits de caractère

Ce martinet migre en Afrique Tropicale en septembre et est de retour entre mars et avril.
Le vol : Comme tous les martinets, le martinet à ventre blanc fait admirer sa technique de vol en chasse ou en jeux de poursuite, rendue plus impressionnante encore par son gabarit et par ses battements d'ailes plus lents qui dégagent une impression de puissance nonchalante.

Alimentation mode et régime

Le martinet à ventre blanc chasse exclusivement les insectes volants, à des altitudes supérieures à celles de son cousin noir.

Reproduction nidification

Le martinet à ventre blanc choisit plutôt, pour ses colonies, des sites naturels constitués d'anfractuosités dans des parois rocheuses verticales, même si l'on observe sporadiquement des nidifications dans les structures des édifices urbains. Entre un et cinq œufs sont pondus courant mai sur un garnissage de matériaux tels que plumes, paille et fils textiles. Après une couvaison de trois semaines, les jeunes sont nourris de balles d'insectes capturés en vol par les parents, jusqu'à l'envol qui a lieu en juillet, soit huit à neuf semaines plus tard en fonction des conditions climatiques, donc de la productivité de la chasse.

Distribution

Ce martinet n'occupe que la partie méridionale de l'Europe : Espagne et Pyrénées, pourtour méditerranéen, Massif Central, Alpes (jusqu'au Jura), Italie, Corse et Sardaigne, Grèce, BAlkans, Turquie.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 23/08/2011 par Renan Levaillant © 1996-2017 Oiseaux.net