Merle à calotte grise

Turdus subalaris - Eastern Slaty Thrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Turdidés

  • Genre
    :

    Turdus

  • Espèce
    :

    subalaris

Descripteur

Seebohm, 1887

Biométrie
  • Taille
    : 21 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 44 à 55 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les turdidés sont des passereaux de taille moyenne à grande. Ils possèdent généralement un bec assez long et fort, et des pattes robustes. La couleur de leur plumage est très variable. Beaucoup sont entièrement dans des tons discrets de brun, de gris ou de noir mais d'autres montrent des coul... lire la suite

Description identification

Les sexes sont différents.
Chez le mâle adulte, les parties supérieures ressemblent à celles du Merle ardoisé, mais elles sont un peu plus pâles et d'une teinte plus uniforme, le front et la capuchon étant moins sombre et la totalité du dessus étant bleuâtre ou gris bleuâtre clair avec une légère nuance olive. Les ailes et la queue sont gris sombre avec des liserés gris clair au niveau des rémiges. Le dessous des ailes est blanc ou parfois gris clair.
Les lores sont gris foncé, les joues et les couvertures auriculaires sont gris cendré. Un très fin anneau jaunâtre ou jaune orangé entoure l'œil. Le menton et la gorge sont blancs, devenant abondamment striés de noir sur le centre et les côtés de la gorge. Le bas de la gorge est recouvert par un proéminent croissant blanc. La poitrine et les flancs sont uniformément gris cendré, contrastant avec le bas de la poitrine, le centre du ventre et les sous-caudales qui sont d'un blanc pur. Les cuisses sont grises.
Le bec est jaune-orange avec une pointe noire. Les pattes et les pieds varient de la couleur jaune au jaune orangé.

La femelle adulte ressemble au mâle mais la tête et les parties supérieures sont brun grisâtre. Les ailes et la queue sont gris brunâtre plus sombre. Le menton et la gorge sont blancs mais les stries brunes sont moins développées sur le centre et le bas de la gorge. Le haut de la poitrine est orné d'un petit croissant blanchâtre. Le reste de la poitrine et les flancs sont gris-brun pâle, devenant blanchâtre sur le ventre, la zone anale et les sous-caudales. Le bec est jaune brunâtre, les pattes jaunes.
Les juvéniles sont exactement semblables aux merles ardoisés du même âge. Les plumes de la tête et du dessus sont brun-olive sombre avec de fines stries chamois-clair ou chamois-orange sur les rachis. Le manteau et le dos sont semblables mais avec des stries plus larges et plus espacées. Les grandes et les moyennes couvertures sont tachetées de chamois à leurs extrémités. Les parties inférieures sont mouchetées de blanc et le ventre légèrement barré de noir ou de brun. Le bec est sombre, les pattes brunes.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Eastern Slaty Thrush,
  • Zorzal Herrero,
  • Sabiá-campainha,
  • Grauer Drossel,
  • Paranálijster,
  • Tordo ardesia orientale,
  • Östlig skiffertrast,
  • Brasilskifertrost,
  • drozd tmavosivý,
  • drozd goiaský,
  • Skiferdrossel,
  • kitisijärastas,
  • drozd brazylijski,
  • Восточный чёрный дрозд,
  • ヒガシウスズミツグミ,
  • 石鸫,
  • 東方灰鶇,

Voix chant et cris

Le cri est un "tsuk" assez doux, il devient plus rude quand il sert pour l'alarme. Le chant est une série de notes faibles, hésitantes, aiguës , grinçantes mais musicales. Sa tonalité générale de cloche diffère nettement des phrases ventriloques et cafouilleuses du Merle ardoisé. Il commence par quelques sifflements rudes et se poursuit par des notes brèves telles que "tsree tsing tsing chewluh chewluh chuh tsree ting ting sing kile kile kile kle kli kli sree". Certaines notes sont plus accentuées que d'autres.
Les merles à calotte grise chantent à partir de perchoirs situés sur de longues branches retirées au sommet de grands arbres. Il leur arrive souvent de chanter en groupe.

Habitat

Les merles à calotte grise fréquentent principalement les forêts humides, les peuplements qui bordent les cours d'eau et les zones boisées qui ont une canopée bien fournie. Toutefois, dans certains endroits de leur aire de distribution, on les trouve également dans les plantations (y compris celles d'eucalyptus), dans les parcs, dans les villages et les jardins où il y a de grands arbres. Dans d'autres régions, on peut les observer aux mêmes lieux que les merles à pattes jaunes (Turdus flavipes), les merles à ventre roux (Turdus rufiventris) et les merles à col blanc (Turdus albicollis).

Comportement traits de caractère

Son attitude et ses postures ne sont pas bien connues. Toutefois, cette espèce est réputée pour ne pas être aussi timide et aussi discrète que son proche parent de l'ouest, le Merle ardoisé (Turdus nigriceps). Le merle à calotte grise vit en solitaire ou en couples. Parfois, il forme des petits groupes, en association avec le Merle à ventre roux dont il partage le régime.
On possède peu d'information sur son véritable statut : c'est peut-être un migrant austral mais on n'a pas de renseignements précis sur la limite nord de son aire de nidification. On sait simplement que cet oiseau séjourne au Mato Grosso, au Goias, à Sao Paulo et dans le district fédéral pendant l'hiver austral et qu'il repart vers le sud pour nicher à partir de la fin du mois de septembre et en octobre.

Alimentation mode et régime

Le régime des merles à calotte grise est assez analogue à celui des merles à ventre roux, c'est à dire qu'ils consomment à la fois des invertébrés et des fruits. Ces oiseaux recherchent leur alimentation principalement dans les branches ombragées de l'étage moyen et inférieur des arbres. Ils prospectent également à terre, sur les pelouses et dans les prairies qui bordent les rivières.

Reproduction nidification

La saison de reproduction se déroule en novembre-décembre, au Minas Gerais, au Brésil. Certains oiseaux s'attardent sur les lieux d'hivernage jusqu'à octobre et ils commencent même à chanter. On ne possède aucun renseignement précis sur la nidification du merle à calotte grise. Il est probable, toutefois, qu'elle soit très semblable à celle du Merle ardoisé (voir cette fiche).

Distribution

Les merles à calotte grise sont originaires du centre de l'Amérique du Sud. Ils vivent dans le sud-est du Brésil, du centre du Mato Grosso, du Goias et de l'est du Minas Gerais jusqu'à l'est du Paraguay et au nord-est de l'Argentine (Misiones). Au Brésil, cette espèce a considérablement agrandi son territoire, progressant vers le sud et atteignant désormais le Rio Grande du Sul. Elle est considérée comme monotypique. Dans certains ouvrages comme le Handbook of the birds, elle est encore traitée comme une sous-espèce du Merle ardoisé (Turdus nigriceps).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les merles à calotte grises sont localement communs ou très communs dans le nord et très clairsemés ou rares dans l'extrême sud de leur aire de distribution. Leur statut est inconnu car cet oiseau n'est pas reconnu comme une espèce à part entière par l'IUCN et Birdlife.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Merle à calotte griseFiche créée le 21/11/2012 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net