Merle à poitrine noire

Turdus dissimilis - Black-breasted Thrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Turdidés

  • Genre
    :

    Turdus

  • Espèce
    :

    dissimilis

Descripteur

Blyth, 1847

Biométrie
  • Taille
    : 24 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 75 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les turdidés sont des passereaux de taille moyenne à grande. Ils possèdent généralement un bec assez long et fort, et des pattes robustes. La couleur de leur plumage est très variable. Beaucoup sont entièrement dans des tons discrets de brun, de gris ou de noir mais d'autres montrent des coul... lire la suite

Description identification

Ce merle de moyenne taille aux couleurs éclatantes possède une aire de distribution relativement limitée dans le nord de l'Inde. Chez cette espèce, le dimorphisme sexuel est très prononcé. Les mâles ont une tête, une nuque et un haut de poitrine totalement noir de jais. L'anneau qui entoure l'œil est d'un jaune éclatant. Le manteau et le les parties supérieures jusqu'au croupion et aux sus-caudales sont uniformément gris-ardoise. Les couvertures alaires et les rectrices sont légèrement plus foncées. Le centre et les côtés de la poitrine jusqu'aux flancs, ainsi que les cuisses et le dessous des ailes sont orange à roux-orange. Le reste des parties inférieures est blanc. Le bec est jaune brillant, les iris bruns. Les pattes sont fauve clair ou brun-orange.
Chez la femelle, la tête et la poitrine noires sont absentes. A la place, le dessus et la tête sont bruns, contrastant avec le menton et la gorge qui sont blancs. L'orange des côtés de la poitrine et des flancs est recouvert d'abondantes stries noires. Le centre de la poitrine et le bas du ventre sont blancs. Les juvéniles ressemblent aux femelles. Ils se distinguent des adultes par des stries claires sur le capuchon et quelques barres noires sur les plumes de la poitrine.
La combinaison de la tête noire, des parties supérieures grises et des flancs roux rend toute confusion improbable. Toutefois, le merle à poitrine noire présente de multiples ressemblances avec le Merle à dos gris (Turdus hotulorum). Ce dernier qui vit en Mandchourie et en Sibérie était considéré, il y a peu de temps encore, comme conspécifique. Certains ouvrages continuent à le traiter comme une sous-espèce du merle à poitrine noire.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Black-breasted Thrush,
  • Zorzal Pechinegro,
  • Tordo-de peito preto,
  • Schwarzbrustdrossel,
  • rhododendronrigó,
  • Zwartborstlijster,
  • Tordo pettonero,
  • Svartbröstad trast,
  • Svartbrysttrost,
  • drozd čiernoprsý,
  • drozd černoprsý,
  • Sorthovedet Drossel,
  • huppurastas,
  • merla pitnegra,
  • drozd czarnopierśny,
  • Черногрудый дрозд,
  • ムナグロアカハラ カラアカハラ,
  • 黑胸鸫,
  • นกเดินดงอกดำ,
  • 黑胸鶇,

Voix chant et cris

On peut entendre différents cris : un "seeeee" tranchant, un "tock tock tock" portant loin ou un "tup-tup, tup-tup-tup-tup-tup" souvent répété. Le cri d'alarme n'est pas très différent mais il se prolonge en une sorte de grincement et il se termine par un "took" inarticulé. Le chant, assez mélodieux, souvent entendu d'assez loin, est émis du printemps au début de l'été. Il est composé de "tiou-tiou-ouit, tiou-tiou tioui piou piou piou toui" mêlés avec des "ouirrioui -wou". Il peut durer plusieurs heures

Habitat

Les merles à poitrine noire nichent dans les boisements et les forêts humides pourvus d'arbres à feuilles permanentes. De manière générale, ils apprécient particulièrement les chênes, les rhododendrons et les forêts de conifères qui possèdent une litière épaisse de feuilles. On les trouve également dans les forêts subtropicales dont les troncs et les branches sont recouverts de mousses, de fougères et de plantes épiphytes. Exceptionnellement, en Birmanie, ces oiseaux s'installent dans les forêts ouvertes de conifères avec un sous-bois peu fourni. Dans la partie nord des Chin Hills, ils se reproduisent dans les zones de broussailles et les parcelles de forêts secondaires. Pendant la période hivernale, les merles à poitrine noire fréquentent le même type d'habitats, mais à des altitudes plus modestes. A ce moment là de l'année, on les trouve également dans des zones de jungle formées par des buissons.

Comportement traits de caractère

Pendant la période de reproduction, les merles à poitrine noire adoptent un comportement très réservé. Il est extrêmement rare de pouvoir les observer dans les zones ouvertes, car la plupart du temps, ils restent à l'intérieur des boisements et des forêts denses. En hiver, ces oiseaux paraissent plus sociables, vivant dans des habitats plus clairsemés. Les merles à poitrine noire recherchent principalement leur nourriture à terre, au milieu des arbres et des buissons. Ils y retournent souvent les feuilles à la manière des Merle noirs (Turdus merula). Cependant, ils s'alimentent aussi dans les branches, parfois à la cime des plus grands arbres. Dans les arbres fruitiers, la quête s'effectue souvent en petits groupes.
Les merles à poitrine noire sont des migrants altitudinaux. Peu de temps après la fin de la reproduction, ces oiseaux descendent des montagnes où ils ont nidifié et se répandent dans les plaines adjacentes. Les dates des mouvements ne sont pas connus exactement, on sait simplement que les premiers visiteurs hivernaux arrivent dans le sud de la Chine à la fin du mois d'août.

Alimentation mode et régime

Les merles à poitrine noire ont un régime mixte. Ils consomment surtout des insectes et des limaces, des escargots et des fruits, en particulier des baies et des figues mûres. Plus les ressources sont abondantes, plus les groupes sont importants dans les arbres fruitiers.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule d'avril à juillet. Le nid est une coupe assez profonde et bien soignée. Il est construit avec de la mousse verte, des herbes sèches, des racines et des feuilles qui sont liées entre elles par un peu de boue. Le fond de la dépression est garni avec des herbes fines et des petites radicelles. L'édifice est généralement placé sur la fourche d'un arbre très moussu, à un hauteur qui varie de 1 à 6 mètres. Parfois, il est simplement posé sur le sol. La ponte comprend 3 ou 4 œufs de couleur chamois clair, vert pâle ou bleu pâle. La coquille est plus ou moins recouverte de fines mouchetures rougeâtres ou de taches brun violacé. L'incubation dure deux semaines et l'élevage des jeunes trois semaines.

Distribution

Le merle à poitrine noire est résident dans les collines du nord-est de l'Inde, au sud du Brahmapoutre. Il vit dans le sud de l'Assam, le Manipur, le Meghalaya et le Nagaland. Dans ces états, on le trouve entre 1200 et 2500 mètres d'altitude. Son aire de distribution se poursuit dans l'ouest et le nord de la Birmanie, le sud de la Chine (principalement Yunnan, où il peut grimper jusqu'à 3000 m). Enfin sa présence est avérée régulièrement dans le nord du Laos et du Vietnam depuis quelques années. En hiver, quelques oiseaux s'aventurent plus au sud, dans le nord-ouest de la Thaïlande et l'est du Tonkin. A cette époque de l'année, ils errent à des altitudes proches de 450 mètres.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Cette espèce est assez commune mais la rapide dégradation de son habitat est sans doute responsable de son classement dans la catégorie "Presque Menacé" dans les années 1990. Cet oiseau est également victime de la chasse et du braconnage. C'est un "produit" que l'on retrouve très couramment sur les marchés dans le nord et le centre du Laos.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Merle à poitrine noireFiche créée le 25/04/2010 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net