Merlebleu de l'Ouest

Sialia mexicana - Western Bluebird

Merlebleu de l'Ouest

Merlebleu de l'Ouest

Sialia mexicana

(Swainson, 1832)


Ordre : Passériformes

Famille : Turdidés  ;

Genre : Sialia

Espèce : mexicana

Sous-espèces : 6 [+] [-]
Sialia mexicana mexicana(w NA to c Mexico)
Sialia mexicana occidentalis(sw Canada to n Baja California. nw Mexico.)
Sialia mexicana bairdi(interior w USA to Sonora and Chihuahua. nw Mexico.)
Sialia mexicana jacoti(sc USA and ne Mexico)
Sialia mexicana amabilis(nc Mexico)
Sialia mexicana nelsoni(c Mexico)

Chant :

Biométrie :

Taille : 19 cm
Envergure : -
Poids : 24 à 31 g

Longévité : 4 ans

Statut de conservation IUCN :

Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué

EX EW CR EN VU NT LC NE

Distribution :
Distribution

Synonymes : salašník západní (cs), Vestlig Sialia (da), Blaukehl-Hüttensänger (de), Western Bluebird (en), Azulejo Occidental (es), purppurasinikka (fi), mexikói kékmadár (hu), Azzurrino occidentale (it), チャガタルリツグミ (ja), Vestblåfugl (nb), Blauwkeelsialia (nl), błękitnik meksykański (pl), Западная сиалия (ru), salašník hájový (sk), Västsialia (sv), 西蓝鸲 (zh)

Identification :
Merlebleu de l'Ouest Les merlebleus de l'Ouest ressemblent à des grives de petite taille. Le mâle et la femelle diffèrent par la coloration de leur plumage. Les femelles sont plus ternes que leur partenaire. Elles présentent un abdomen brun, un tête, une gorge et des parties supérieures grises. La queue et les ailes sont gris-bleu. Les mâles affichent des couleurs plus resplendissantes. Chez eux, la tête, le menton, la gorge et la queue sont bleu-cobalt. Le dos est plus ou moins taché de brun. La poitrine, les côtés et les flancs sont brun-noisette. Le ventre et les sous-caudales sont grisâtres. Le bec, les pattes et les doigts sont noirs. Les juvéniles ont des taches sur la poitrine et sur le dos, du bleu sur la queue et sur les ailes. Les immatures sont semblables Merlebleu de l'Ouest aux adultes mais leur livrée est plus terne.
Les merlebleus de l'Ouest peuvent être confondus avec les deux autres espèces de merlebleus : le merlebleu de l'est (Sialia sialis sialis) qui a une poitrine orangée et le merlebleu azuré (Sialia currucoides) qui a poitrine grise presque entièrement dénuée d'orange.

Chant : Les merlebleus de l'Ouest possèdent un répertoire assez étendu. Ils commencent à s'exprimer dès qu'ils ont atteint l'âge de 14 jours et qu'ils sont capables de réclamer leur nourriture. Les cris deviennent de plus en plus complexes au fur et à mesure Merlebleu de l'Ouest qu'ils prennent de l'âge. Ils servent surtout à garder le contact et à établir les frontières du territoire. Les merlebleus de l'Ouest émettent un "kiou" et un "che-check" qui leur permettent de se localiser. Ces cris sont particulièrement importants pendant la nidification. Quand ils bâtissent leur nid, les mâles produisent une sorte de papotage qui marque les limites de leur propriété. Si un mâle étranger pénètre dans l'espace qui lui est réservé, le mâle titulaire émet un gloussement pour lui signaler son intrusion.

Habitat : Les merlebleus de l'Ouest vivent souvent à la lisière des forêts. Comme les perchoirs sont nombreux à ces endroits-là, ils ont tendance à s'installer dans les zones ayant subi un incendie ou un éclaircissement raisonnable en raison de l'exploitation forestière. Les merlesbleus de l'Ouest nichent de préférence dans les parcelles de conifères (pins, sapins) ou d'arbres à feuilles caduques (chênes). Ils évitent les zones trop ouvertes comme les prairies. On peut les trouver jusqu'à 2900 mètres d'altitude.

Distribution : Les merlebleus de l'Ouest Merlebleu de l'Ouest sont endémiques de la partie occidentale de l'Amérique du Nord. Leur aire de distribution couvre une large superficie qui va du sud de la Colombie Britannique et de l'Alberta jusqu'aux provinces du centre du Mexique en passant par l'état de Washington, l'Oregon, l'Idaho, la Californie, le Nevada, l'Utah, le Colorado, le Nouveau-Mexique, l'Arizona et le nord de la Baja californienne.

Comportements : Les merlebleus de l'Ouest migrent sur de courtes distances. De juillet à octobre, ils prennent progressivement possession de leurs quartiers d'hiver et ils ne reviennent pas sur les sites de nidification avant la fin du mois de février ou le début du mois de mars. Les oiseaux qui vivent à de hautes altitudes descendent en hiver dans les vallées pour trouver de la nourriture. Pendant l'hiver les merlebleus vivent en petits groupes familiaux. Ces rassemblements leur permettent d'assurer une protection plus efficace contre les prédateurs. La taille du groupe dépend essentiellement de la plus ou moins grande disponibilité Merlebleu de l'Ouest des ressources alimentaires. En plus d'être un moyen de défense, le groupe constitue également un lieu privilégié au sein duquel se nouent des relations et se forment des couples. Dès la fin de l'hiver, les merlebleus de l'Ouest remontent à de plus hautes altitudes pour se reproduire ou jouer le rôle d'assistant. Pendant la période de nidification, ils adoptent un comportement territorial.
Les merlebleus de l'Ouest adoptent un mode de reproduction coopératif. En plus des parents, quelques assistants s'occupent de nourrir les poussins. Ces assistants sont souvent des immatures provenant des couvées précédentes mais ils peuvent être également des adultes dont la reproduction a échoué ou dont le partenaire est mort. Ces derniers tirent profit de leur collaboration avec le couple titulaire car elle leur permet d'emmagasiner de l'expérience et d'améliorer considérablement leurs compétences.

Nidification : Les merlebleus de l'Ouest sont en principe monogames. Toutefois quelques relations interviennent en dehors des couples. En effet, des mâles intrus tentent des approches pendant que le mâle titulaire du nid est absent. La plupart du temps, les femelles ne sont pas réceptives et mettent en place de nombreuses parades pour dissuader l'opportun. Elles quittent même parfois Merlebleu de l'Ouest le nid et attaquent l'envahisseur au niveau de la poitrine ou alors elles s'aplatissent contre une branche. Le mâle indélicat essaie de convaincre la femelle en battant rapidement des ailes et en poussant des cris aigus. Ces tentatives de séduction aboutissent rarement. Il faut dire que la femelle est accompagnée par une troupe d'assistants qui l'aident dans ses différentes tâches. La présence de ces assistants contribue à éloigner le mâle intrus. Plus ce dernier est âgé et expérimenté, plus il a de chances de parvenir à ses fins.
Le mâle et la femelle atteignent leur maturité sexuelle vers l'âge d'un an. La saison de nidification se déroule de mai à juillet. Le nid est situé dans une cavité naturelle, une loge abandonnée de pic, un arbre mort ou un nichoir. Il est construit par la femelle, parfois aidée par le mâle. C'est une coupe lâche faite de brindilles et de tiges, et tapissée avec des matériaux végétaux plus fins. Sa hauteur varie de 2 à 5 mètres au-dessus du sol. Les femelles pondent généralement deux fois par Merlebleu de l'Ouest saison, chaque couvée contenant en moyenne 5 oeufs de couleur bleu pâle. La copulation intervient une dizaine de jours avent la ponte. Les femelles couvent seules pendant 12 à 18 jours. Lorsqu'elles s'absentent du nid pour aller chercher de la nourriture, le mâles montent la garde à proximité. L'absence dure peu de temps parce que les mâles ne couvent pas. Après que les oeufs aient éclos, les deux Merlebleu de l'Ouest parents s'occupent ensemble de l'alimentation des jeunes et du nettoyage du nid. Les oisillons quittent le nid au bout de 21 jours mais restent à proximité. Ce n'est qu'après deux semaines qu'ils deviennent totalement indépendants.

Régime : Les merlebleus de l'Ouest consomment une grande variété de nourriture. La source principale de leur alimentation change surtout en fonction de la saison. Au printemps et en été, ils sont insectivores. Ils choisissent des perchoirs avantageux qui leur permettent de repérer des proies et ils se laissent tomber sur le sol pour les capturer. Pendant la saison hivernale, ils sont frugivores. Ils ingurgitent principalement les fruits du gui. Le menu du merlebleu de l'Ouest est composé d'araignées, de mouches, de sauterelles, d'abeilles, de coléoptères, de termites mais également de gui, de cerises, de mûres, de framboises et de figues.

Protection / Menaces : Bien que l'espèce ait quelque peu décliné, elle n'est pas pour autant en danger. L'exploitation plus intensive des forêts a entraîné une baisse importante des sites de nidification. La diminution des feux de forêts a entraîné une baisse des perchoirs en bordure des forêts. Pour remédier à ces modifications défavorables, de nombreux nichoirs ont été installés. Le merlebleu de l'Ouest est protégé par l'US Migratory Bird Treaty Act.

Sources :

 

Autres liens :
Iucn
Birdlife
Xeno_Canto
Avibase
Hbw Alive


Fiche créée le 08/09/2008 par Daniel LE-DANTEC


Partager cette page sur facebook Flus rss Twitter oiseaux.net
A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts | Version imprimable
Mis à jour le 20/08/2014 04:34:20 - © 1996-2014 Oiseaux.net

Eastern Bluebird

Merlebleu de l'Ouest

Merlebleu de l'Ouest

Merlebleu de l'Ouest

Merlebleu de l'Ouest

Merlebleu de l'Ouest

Merlebleu de l'Ouest