Moqueur à bec courbe

Toxostoma curvirostre - Curve-billed Thrasher

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Mimidés

  • Genre
    :

    Toxostoma

  • Espèce
    :

    curvirostre

Descripteur

Swainson, 1827

Biométrie
  • Taille
    : 28 cm
  • Envergure
    : 34 cm.
  • Poids
    : 85 g
Longévité

10 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Chez les adultes, le dos, les épaules et le croupion forment un ensemble gris-brun sombre. Les couvertures alaires sont gris-brun sombre, les tertiaires étant étroitement bordées de gris. La queue affiche la même couleur que les parties supérieures mais les rectrices extérieures sont vaguement liserées de blanc. Les lores sont grisâtres, les couvertures auriculaires sont mouchetées de gris. Le menton et la gorge sont blanchâtres, contrastant avec les côtés de la gorge et la poitrine qui sont gris-brun. La poitrine est recouverte de taches circulaires grises. Le ventre affiche une couleur chamois-gris et les flancs sont striés de gris-brun. La zone anale est chamoisée. Le dessous des ailes est chamois-gris avec des taches plus sombres. Les iris sont orange ou rougeâtres avec un anneau oculaire orange. Le bec est brun noirâtre mais la base de la mandibule inférieure est teintée de brun clair. Les pattes et les pieds sont brun foncé.

Chez les juvéniles, les extrémités pâles des rectrices sont absentes. Les plumes qui couvrent la zone abdominale sont pelucheuses. Les parties inférieures et la poitrine sont lavées de roux.

Indications subspécifiques 7 Sous-espèces

  • Toxostoma curvirostre curvirostre (c and sc Mexico)
  • Toxostoma curvirostre palmeri (sw USA to c Sonora. nw Mexico.)
  • Toxostoma curvirostre maculatum (s Sonora, sw Chihuahua and n Sinaloa. nw Mexico.)
  • Toxostoma curvirostre insularum (islands off c Sonora coast. nw Mexico.)
  • Toxostoma curvirostre occidentale (wc Mexico)
  • Toxostoma curvirostre celsum (sc USA and nc Mexico)
  • Toxostoma curvirostre oberholseri (s Texas. s USA. and ne Mexico)

Noms étrangers

  • Curve-billed Thrasher,
  • Cuitlacoche Piquicurvo,
  • Krummschnabel-Spottdrossel,
  • görbecsőrű gezerigó,
  • Krombekspotlijster,
  • Mimo beccocurvo,
  • Bågnäbbad härmtrast,
  • Kaktusspottefugl,
  • drozdec krivozobý,
  • drozdec skvrnitoprsý,
  • Krumnæbbet Røddrossel,
  • lavertajasirppimatkija,
  • mim becut del desert,
  • przedrzeźniacz krzywodzioby,
  • līkknābja žagaste,
  • Пятнистый кривоклювый пересмешник,
  • マルハシツグミモドキ,
  • 弯嘴嘲鸫,
  • 彎嘴矢嘲鶇,

Voix chant et cris

Le chant est une longue série de gazouillements mélodieux et de trilles bas. Il est assez semblable à celui du Moqueur roux (Toxostoma rufum), mais il est plus continu et il a moins de pauses. Par contre, il est très différent du chant exubérant et fiévreux du Moqueur de Bendire. Le chant des oiseaux de la race nominale comprend quelques imitations d'autres espèces contrairement à celui de la race palmeri qui n'en contient pas du tout. Le cri le plus courant est un "whit-wheet" très caractéristique que l'on entend très tôt à l'aube. Les autres cris sont des "churr" délivrés sur le ton de la réprimande ou des bavardages à la manière des troglodytes.

Habitat

Le moqueur à bec courbe a des exigences assez variées en matière d'habitat et d'environnement. Les oiseaux de la race palmeri fréquentent la végétation typique des déserts : palo verde, ocotillo, buissons de créosotiers et différentes sortes de cactus en particulier les saguaros et les chollas, ces derniers représentant leur site de nidification favori. On les trouve également en densité raisonnable dans les banlieues des villes, pourvu que la végétation corresponde à leurs besoins ou à leurs exigences. Ils sont absents des habitats désertiques extrêmes où ils sont remplacés par les moqueurs de Leconte. Au Nouveau-Mexique, le moqueur à bec courbe est présent dans de nombreux types de végétation comme les parcelles clairsemées de chênes ou les zones boisées de pins parasols à de plus hautes altitudes. Au Texas, son habitat est également varié. On le trouve dans les fourrés du genre Opuntia, les yuccas et il fréquente des habitats plus ouverts que le moqueur à long bec (Toxostoma longirostre).

Comportement traits de caractère

Il a vraiment une attitude semblable à celles des autres moqueurs du genre Toxostoma. Il n'est pas particulièrement sur le qui-vive et il passe une grande partie de son temps à terre où il se déplace en courant d'abri en abri. son vol est plutôt bas et bref, lui permettant de se mouvoir de buisson en buisson par étapes successives. il fréquente volontiers les mangeoires artificielles et il en déloge agressivement les tourterelles incas qui y viennent.

Alimentation mode et régime

Le moqueur à bec courbe se nourrit principalement d'invertébrés tels que les coléoptères, les hyménoptères, les papillons diurnes et nocturnes, les cloportes et les escargots. La liste n'est pas exhaustive. Il consomme également une quantité variable de matières végétales en particulier les baies et les fruits ; Les oiseaux qui errent au Canada vers le milieu de l'hiver deviennent des habitués des mangeoires. Les jeunes reçoivent un menu approprié riche en protéines. Leurs parents leur fournissent surtout des criquets et des sauterelles mais aussi des fruits qui proviennent des cactus saguaros.

Reproduction nidification

Le nid est une coupe ouverte dont la base repose sur une plate-forme de brindilles piquantes. L'intérieur est garni de matériaux plus fins et de crin de cheval. Il est placé habituellement dans un buisson épineux et plus particulièrement en Arizona, sur un cactus cholla, un arbre épineux, un yucca ou une grande variété d'autres plantes telles que les cactus en forme de tuyau d'orgue. Assez rarement, il se situe dans une cavité de syccomore ou de cactus saguaro. On le trouve à partir d'une hauteur d'un mètre à 1m 50 et parfois jusqu'à 12 mètres au-dessus du sol.

Dans le sud du Texas, la femelle dépose entre 3 et 5 oeufs. En Arizona, elle en pond rarement plus de 3. Ces derniers sont vert bleuâtre à bleu jaunâtre avec une multitude de petites taches brun rougeâtre. L'incubation est assurée par les deux parents et dure en moyenne 14 jours au Texas et 16 jours en Arizona. Les jeunes sont également nourris par les 2 adultes mais la femelle prend une part plus prépondérante dans cette activité. La saison de nidification varie quelque peu en Arizona, elle est fortement influencée par la chute des précipitations. Elle peut commencer dès la fin du mois de février mais elle ne bat véritablement son plein que de mars à mai. Les hivers secs peuvent entraîner une reproduction tardive. Au cours des bonnes années, lorsque les pluies ont été abondantes, il y a plusieurs nichées dans la saison. Certaines années, on trouve même des oeufs jusqu'au 30 juillet. Cette dernière date prouve alors que la reproduction a été prospère. Les nids de moqueurs à bec courbe sont très rarement parasités par les vachers.

Distribution

L'aire du moqueur à bec courbe n'est guère différente de celle du Moqueur de Bendire. Elle s'étend en effet dans le sud-ouest des Etats-Unis ainsi que dans le nord et le centre du Mexique. Par rapport à celle de son proche voisin, elle est plus étendue, s'étirant plus au nord et au sud et se poursuivant plus à l'est sur près de la moitié du Texas. 7 sous-espèces sont reconnues et elles sont réparties dans 2 groupes : le groupe oriental (3 races) T.C. oberholseri (sud-est du Texas, sud-centre du Mexique en particulier Tamaulipas et Nuevo Leon) - T.C. curvirostre, la race nominale (centre et sud-centre du Mexique jusqu'à Oaxaca et Vera Cruz) - T.C. celsum (sud-est de l'Arizona, sud du Nouveau-Mexique, Mexique jusqu'à Jalisco) ; le groupe occidental (4 races) - T.C. palmeri (Sud Arizona, Nord Sonora et Chihuahua) - T.C. occidentale (ouest du Mexique, du Sinaloa jusqu'à Nayarit) - T.C. maculatum (nord-ouest du Mexique) - T.C. insularum (île de San Esteban et Tibùron, dans le golfe de Californie).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Dans certaines parties de son aire, son habitat est parfois menacé par l'expansion des villes. Cependant des efforts considérables ont été effectués, notamment au Texas et dans l'état du Sonora, pour tenter de reconstituer son environnement d'origine. L'espèce est considérée comme ne posant pas de problème majeur (LC).

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Moqueur à bec courbeFiche créée le 14/02/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net