Moqueur grivotte

Allenia fusca - Scaly-breasted Thrasher

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Mimidés

  • Genre
    :

    Allenia

  • Espèce
    :

    fusca

Descripteur

Statius Müller, PL, 1776

Biométrie
  • Taille
    : 23 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 53 à 98 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez les adultes, le capuchon, les épaules et le dos sont brun moyen, les plumes de ces parties présentant des centres plus foncés qui lui donnent un aspect strié. Le bas du dos et le croupion ont une couleur similaire mais avec une nuance légèrement roussâtre. Les couvertures sus-caudales affichent de petites taches centrales ainsi que des extrémités blanchâtres. Les rémiges sont d'un brun-noir terne, les tertiaires avec des bordures blanchâtres, les secondaires avec des liserés roux sur les filets extérieurs. Les rectrices sont brun-noir terne bordées de gris sur les filets intérieurs des plumes externes. Les côtés de la face, les lores, la région malaire et les couvertures auriculaires sont mouchetés de brun sombre. Le menton et la gorge affichent une teinte blanc sale avec de vagues stries brunâtres qui deviennent plus visibles sur la poitrine où elles fusionnent. Le ventre est blanc avec des stries brunes qui sont plus sombres sur les flancs. La zone anale blanc grisâtre est maculée de quelques taches brunes. Le dessous des ailes est gris-brun avec des mouchetures foncées. L'iris varie du blanc au jaune pâle. Le bec est noirâtre, les pattes brun noirâtre.

Les juvéniles sont identiques aux adultes, hormis les iris qui sont sombres. Le moqueur grivotte peut être uniquement confondu avec le Moqueur corossol qui partage sensiblement la même aire de distribution. Toutefois, ce dernier est plus grand et plus trapu. De plus, il possède un bec jaune et il ne présente pas de barre évidente sur l'aile. Le moqueur grivotte a plus l'apparence d'une grive. Aux Antilles, le moqueur grivotte est appelé couramment "grive fine", alors que son proche parent est appelé par antinomie "grosse grive".

Indications subspécifiques 5 Sous-espèces

  • Allenia fusca hypenema (n Lesser Antilles)
  • Allenia fusca vincenti (St. Vincent)
  • Allenia fusca atlantica (Barbados)
  • Allenia fusca schwartzi (St. Lucia)
  • Allenia fusca fusca (Dominica, Martinique and Grenada)

Noms étrangers

  • Scaly-breasted Thrasher,
  • Cuitlacoche Oscuro,
  • Schuppenspottdrossel,
  • Geschubde Spotlijster,
  • Mimo pettosquamato,
  • Vattrad härmtrast,
  • Skjellspottefugl,
  • drozdec šupinatý,
  • drozdec antilský,
  • Skælbrystet Røddrossel,
  • suomurintamatkija,
  • mim fosc,
  • łuskopiór ciemnodzioby,
  • Чешуегрудый крикливый пересмешник,
  • ウロコツグミモドキ,
  • 鳞胸嘲鸫,
  • 鱗胸嘲鶇,

Voix chant et cris

Moqueur grivotte
adulte

Le chant est une série de phrases répétées à de nombreuses reprises à la manière d'un Moqueur des savanes, mais de façon moins énergique.

Habitat

Le moqueurs grivottes vivent dans les forêts et les zones boisées semi-arides. Ils sont également courants dans les zones habitées. Ils semblent capables de s'adapter aux forêts primaires ayant subi d'importantes modifications. Ces oiseaux sont endémiques des petites Antilles, d'Antigua et Barbuda jusqu'à la Grenade, en passant par Saint Kitts et Nevis, Montserrat, la Guadeloupe, la Martinique, Sainte Lucie et Saint Vincent.

Comportement traits de caractère

C'est une espèce arboricole et discrète. Elle n'est toutefois pas particulièrement timide. Les moqueurs grivottes sont sédentaires dans toutes les îles. Leur présence occasionnelle aux Grenadines suggère néanmoins une certaine tendance au vagabondage.

Alimentation mode et régime

Compte-tenu de leur mode de vie presque exclusivement arboricole, les moqueurs grivottes sont surtout frugivores.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule aux mois de mai et juin. Le nid en forme de coupe est placé généralement dans un arbre. Les oeufs, au nombre de 2 ou de 3, sont de couleur bleu verdâtre. La durée de l'incubation, du séjour des jeunes au nid ainsi que les détails concernant l'attitude générale des parents pendant le cycle de reproduction ne sont pas connus.

Distribution

5 sous-espèces sont officiellement répertoriées : M.f. fuscus, la race type (Dominique, Martinique et Grenade) - M.f. atlanticus ( La Barbade) - M.f. hypemenus (nord des petites Antilles, de Saba et Barbuda jusquà la Guadeloupe et Marie-Galante) - M.f. schwartzi (Sainte Lucie) - M.f. vincenti (Saint Vincent).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Dans la majorité des îles, c'est une espèce assez commune. Deux exceptions toutefois : elle est rare à locale à Grenade, point méridional le plus extrême de son aire de distribution. La race atlanticus est sans doute éteinte à la Barbade. Compte-tenu de son statut, à notre connaissance, aucune mesure particulière de protection n'est prise à son égard.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 10/05/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net