Paradisier gorge-d'acier

Ptiloris magnificus - Magnificent Riflebird

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Paradisaéidés

  • Genre
    :

    Ptiloris

  • Espèce
    :

    magnificus

Descripteur

Vieillot, 1819

Biométrie
  • Taille
    : 28 à 34 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 143 à 230 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les deux sexes possèdent un long et mince bec légèrement incurvé vers le bas ainsi qu'une queue relativement courte. Le mâle adulte présente un dessus de velours noir qui contraste avec le vert iridescent de la calotte, de la gorge, de la poitrine ainsi que des rectrices centrales de la queue. Le dimorphisme sexuel est évident. Les mâles ont une taille supérieure à celle de la femelle. Cette dernière affiche un dessus brun-rouge, des parties inférieures chamois pâle. Elle ne possède aucune plume irisée. Les juvéniles des deux sexes ressemblent aux adultes mais les jeunes mâles n'acquièrent leur plumage adulte définitif qu'au bout de 2 ou 3 ans. Les paradisiers gorge-d'acier sont les plus grands des trois espèces australiennes. Les couleurs vertes, pourpres et bleues de la poitrine du mâle s'étendent plus bas que chez les deux autres espèces. De longues plumes filamenteuses noires pendent le long des flancs. Les femelles sont plus rougeâtres dessus. Leur dessous chamois est finement et régulièrement barré de brun.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Ptiloris magnificus magnificus (w and c New Guinea)
  • Ptiloris magnificus alberti (ne Australia)

Noms étrangers

  • Magnificent Riflebird,
  • Ave-del-paraíso goliazul,
  • Prachtparadiesvogel,
  • pompás paradicsommadár,
  • Prachtgeweervogel,
  • Uccello fucile magnifico,
  • Sköldparadisfågel,
  • Safirparadisfugl,
  • rajka nádherná,
  • rajka štítnatá,
  • Pragt-riffelfugl,
  • hapsuviuhkasiipi,
  • ocell del paradís golablau,
  • ozdobnik wspaniały,
  • Великолепная щитоносная райская птица,
  • Toowa cemerlang,
  • オオウロコフウチョウ,
  • 丽色掩鼻风鸟,
  • 麗色裙天堂鳥,

Voix chant et cris

Habitat

Les riflebirds (littéralement oiseaux-fusils) vivent exclusivement dans les forêts pluviales ou à proximité directe des forêts denses et des zones boisées, dans des régions souvent proches du littoral . Des trois espèces, le Paradisier festonné est le seul dont l'aire de distribution se situe au sud du tropique du Capricorne. Deux espèces, le Paradisier festonné et le Paradisier de Victoria sont endémiques à l'Australie, alors que le paradisier gorge-d'acier est présent à la fois à l'extrême nord du continent australien, dans la péninsule du Cap York et en Nouvelle-Guinée. En dépit de quelques rares mouvements locaux, ces espèces sont considérées comme sédentaires. Ces trois espèces sont très ressemblantes et seule leur répartition permet véritablement de les distinguer.

Comportement traits de caractère

En vol, les ailes du mâle produisent un bruit qui ressemble à un froissement de soie. Son cri le plus courant est un puissant sifflement 'weeeo'.

Alimentation mode et régime

Un peu à la manière des pics verts ou des grimpereaux des bois, les paradisiers gorge d'acier cherchent des insectes sous l'écorce des arbres grâce à leur longs becs recourbés. Mais il se nourrissent également de fruits et de graines qu'ils récoltent parfois au sein de groupes mixtes dans lesquels figurent également d'autres oiseaux frugivores comme les oiseaux à berceau. Cet oiseau est moins insectivore et plus frugivore ou granivore que ses cousins des deux autres espèces.

Reproduction nidification

Les riflebirds nichent d'octobre à janvier, et même plus tardivement jusqu'en février en ce qui concerne le paradisier gorge-d'acier qui possède l'aire de distribution la plus septentrionale. Au cours de la période de reproduction, les mâles se perchent en évidence tout au sommet de la canopée et émettent des appels qui ont pour but d'attirer l'attention des femelles. Une fois qu'ils ont réussi dans leur entreprise, il ploient les ailes vers le haut, inclinent la tête vers le bas dans une posture rituelle. Puis ils balancent leur corps dans un mouvement circulaire et font refléter les belles couleurs de leur plastron à la lumière du soleil. Les ailes sont agitées vigoureusement et bruyamment pendant toute la durée de la parade et leur vacarme peut s'entendre jusqu'à une distance de 60 mètres. Dans tous les cas, la femelle prend en charge la construction du nid, l'incubation, l'éducation et le soin des jeunes alors que le mâle continue à parader pour séduire une nouvelle partenaire. Le nid est une petite soucoupe constituée de lianes grimpantes ou d'autres matériaux végétaux récoltés dans la forêt pluviale. Chaque espèce pond deux oeufs mais on ne connaît pas exactement la durée de l'incubation ni le temps que passent les jeunes au nid. Les jeunes riflebirds mettent sept ans avent d'atteindre la maturité sexuelle.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Paradisier gorge-d'acierFiche créée le 26/11/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net