Pic des saguaros

Melanerpes uropygialis - Gila Woodpecker

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Picidés

  • Genre
    :

    Melanerpes

  • Espèce
    :

    uropygialis

Descripteur

Baird, SF, 1854

Biométrie
  • Taille
    : 24 cm
  • Envergure
    : 41 cm.
  • Poids
    : 51 à 79 g
Longévité

7 ans

Distribution

Distribution

Description de la famille

Les picidés sont des oiseaux de la taille d'un moineau à celle d'une corneille. Ils sont adaptés morphologiquement à la vie arboricole. Leurs pattes solides sont pourvues de quatre longs doigts (rarement trois) terminés de griffes puissantes, deux tournés vers l'avant et deux vers l'arrière, ... lire la suite

Description identification

L'adulte mâle affiche une petite tache rouge au milieu du front. Le reste de la tête est brun grisâtre, généralement plus blanchâtre sur le devant de la face, sur les lores et éventuellement sur le menton. L'arrière du cou est parfois teinté de jaune. Les parties supérieures sont noires avec des barres blanches ou chamois grisâtre sur le haut du manteau. Le croupion et les sus-caudales sont blancs avec d'étroites barres noires. Les couvertures alaires, les tertiaires et les secondaires sont noires avec de fines barres blanches. Le dessus de la queue est majoritairement noir, avec diverses barres blanches sur la paire de rectrices centrales et sur le bord des rectrices externes. Les parties inférieures sont gris-brun. Le bas de l'abdomen est plus pâle avec des marques en forme de chevrons. Le centre du ventre porte une tache jaune à jaune doré. Le dessous des ailes est semblable au dessus, mais en plus pâle et avec des couvertures blanches rayées de noir. Le dessous de la queue est noir brunâtre avec les mêmes motifs que sur le dessus.
La femelle est plus petite que son partenaire. Son bec est plus court et la tache rouge est absente sur la calotte. Les juvéniles sont plus ternes que leurs parents. Les barres des parties supérieures sont plus chamoisées. Les barres des flancs sont plus diffuses. Le tache du ventre est plus pâle.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Melanerpes uropygialis uropygialis (sw USA to w Mexico)
  • Melanerpes uropygialis cardonensis (n Baja California. Mexico.)
  • Melanerpes uropygialis brewsteri (s Baja California. Mexico.)

Noms étrangers

  • Gila Woodpecker,
  • Carpintero del Gila,
  • Gilaspecht,
  • gilaszalagos küllő,
  • Gilaspecht,
  • Picchio di Gila,
  • Kaktusspett,
  • Kaktusspett,
  • tesárik kaktusový,
  • datel gilský,
  • Gilaspætte,
  • kaktusraitatikka,
  • picot de Gila,
  • dzięciur kaktusowy,
  • kaktusu dzenis,
  • Гила,
  • サバクシマセゲラ,
  • 吉拉啄木鸟,
  • 吉拉啄木,

Voix chant et cris

Cette espèce très vocale possède un vaste répertoire de cris. Le cri de contact, un "jurr-uh-rr, jurr-uh-rr" vibrant et roulant comme celui du Pic à ventre roux, est surtout émis par les mâles. Il sert de communication dans le couple mais il est également utilisé pour marquer le territoire. Des versions plus rauques de ce cri, "rruhk-rruhk", sont délivrées lorsque les oiseaux sont agités. En cas d'alarme, les femelles comme les mâles émettent des "pip-pip" tranchants. Les deux sexes procèdent également à de longues et régulières séances de tambourinage, en particulier, pendant la période qui précède la nidification.

Habitat

Les pics des saguaros vivent dans habitats arides ou semi-arides pourvus d'arbres clairsemés ou de grands cactus. On les trouve également dans des régions plus humides telles que les rangées d'arbres le long des cours d'eau (en particulier les allées de peupliers), les forêts subtropicales et les plantations. Dans les endroits où leur aire de distribution coïncide avec celle du Pic à front doré, ils sont confinés aux lieux les plus secs. Les pics des saguaros vivent la plupart du temps entre le niveau de la mer et 900m d'altitude, excepté dans l'extrême sud de leur territoire où ils peuvent grimper jusqu'à 1600 mètres.

Comportement traits de caractère

Dans la communauté des oiseaux du désert, c'est sûrement l'un des plus bruyants et un des plus facilement observables. Le pic des saguaros recherche sa nourriture à tous les étages de son habitat, du sommet des arbres, des cactus et des buissons jusqu'à terre. Il n'a pas de technique préférée. Toutes les méthodes sont bonnes pour parvenir à ses fins : il glane, prospecte, fouille et picore de façon très opportuniste. Il visite volontiers les mangeoires où il consomme de la graisse, de la viande et des fruits.

Lorsqu'il se sent en danger ou qu'il est dans une situation de conflit, il secoue et balance sa tête et son corps. Une de ses attitudes les plus fréquentes consiste à pointer le bec. Toutes ces parades sont souvent accompagnées de vocalisations. Le pic des saguaros est un oiseau très agressif qui attaque en particulier les pics du genre Colaptes, les étourneaux et les moqueurs. La plupart des attaques sont déclenchées dans un rayon de 40 à 50 mètres autour de la cavité qui sert de nid. Après la nidification, les groupes familiaux restent sur leur territoire jusqu'à ce que les jeunes se dispersent ou soient chassés par les parents en raison d'une nouvelle nichée.

Les trous creusés par les pics sont convoités par de nombreuses espèces (oiseaux, mammifères, reptiles) qui entrent dans une compétition acharnée pour se les approprier.

Alimentation mode et régime

Cette espèce de pic possède un régime omnivore. Le menu comprend de nombreuses sortes d'insectes : fourmis, coléoptères, sauterelles, larves d'insectes qui sont collectés ou glanés sur les surfaces et dans les écorchures du bois. La partie animale de l'alimentation est complétée par quelques vers de terre, des lézards, ainsi que par des oeufs et des oisillons provenant d'autres couvées. Les fruits et les graines jouent un rôle important dans sa nutrition. Les fruits des cactus, les baies, les céréales, les fruits provenant des jardins et des plantations et le liquide sucré qui s'écoule des mangeoires constituent les éléments principaux de la partie non-animale.

Reproduction nidification

La saison de reproduction commence en avril et se poursuit jusqu'en juin. Des secondes couvées peuvent être déposées en juillet. La cavité qui sert de nid est creusée par les 2 sexes dans un cactus, un arbre ou une souche de palmier, à une hauteur qui peut culminer jusqu'à 10 mètres au-dessus du sol. Les trous creusés dans les cactus vivants ne peuvent être utilisés qu'après que l'intérieur ait été totalement asséché. La ponte comprend habituellement 3 ou 4 oeufs, exceptionnellement 6. Les pontes qui sont déposées dans les cactus sont en général de moindre importance. Les parents nourrissent les oisillons en leur apportant les aliments dans le bec.

Distribution

Les pics des saguaros résident dans l'extrême sud-ouest des Etats-Unis et dans le nord-ouest du Mexique. 4 sous-espèces sont officiellement reconnues : M.U. uropygialis (du sud-ouest des Etats-Unis jusqu'au nord de Sonora) - M.U. brewsteri (sud de la Baja californienne) - M.U. cardonensis (nord de la Baja) - M.U. fuscecens (sud de la province de Sonora, au Mexique).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les pics des saguaros sont classés comme ne posant pas de problèmes majeurs. Aucune mesure particulière n'est prise pour leur protection.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Pic des saguarosFiche créée le 13/04/2009 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net