Tadorne de paradis

Tadorna variegata - Paradise Shelduck

Systématique
  • Ordre
    :

    Ansériformes

  • Famille
    :

    Anatidés

  • Genre
    :

    Tadorna

  • Espèce
    :

    variegata

Descripteur

Gmelin, JF, 1789

Biométrie
  • Taille
    : 71 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 1059 à 1980 g
Longévité

23 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Le tadorne de paradis est un gros canard au fort dimorphisme sexuel, que l'on ne peut confondre avec une autre espèce sur le terrain. Le mâle adulte est un oiseau très sombre ; la tête et le cou sont noirs avec des reflets verts, le corps est gris foncé avec de fines barres noires. Notes colorées, les tertiaires et les sous-caudales sont orange. En vol, le dessous des ailes est clair (couvertures blanches et rémiges grises) alors que le dessus présente un fort contraste entre les couvertures (blanches) et les rémiges (noires). La femelle est plus colorée, tête blanche (bec noir), dessus et dessous du corps orange, les ailes étant identiques à celles du mâle. Les jeunes ressemblent beaucoup au mâle, mais les femelles présentent une ligne blanche partant de la base du bec et dépassant l'œil.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Paradise Shelduck,
  • Tarro Maorí,
  • Pato-do-paraíso,
  • Paradieskasarka,
  • új-zélandi ásólúd,
  • Paradijscasarca,
  • Casarca del paradiso,
  • Paradisand,
  • Maorirustand,
  • kazarka rajská,
  • husice rajská,
  • Paradisgravand,
  • paratiisisorsa,
  • ànec maori,
  • kazarka rajska,
  • Новозеландский огарь,
  • クロアカツクシガモ,
  • 黑胸麻鸭,
  • 黑胸麻鴨,

Voix chant et cris

Le mâle pousse un "zonk-zonk" grave alors que chez la femelle c'est un "ziik-ziik".

Habitat

On le trouve partout où il y a de l'eau calme, des petites retenues agricoles aux lagunes ou aux grands lacs de barrage, et même au bord des cours d'eau de montagne.

Comportement traits de caractère

En période de reproduction, on le rencontre surtout en couple, mais les non-reproducteurs forment de petits groupes. Comme le Tadorne de Belon, le tadorne de paradis constitue des rassemblements importants lors des mues. On ne connaît pas d'observation de cette espèce en dehors de la Nouvelle-Zélande à l'exception d'un individu trouvé aux îles Chatham.
Le vol : Vol rapide et puissant, souvent élevé.

Alimentation mode et régime

Le régime est plutôt omnivore, végétaux et petits invertébrés en constituant la base. La nourriture et le plus souvent recueillie au bord de l'eau (douce ou salée). Les oiseaux avancent en marchant lentement, le bec dans l'eau, filtrant les aliments avec leur bec.

Reproduction nidification

La saison de reproduction s'étend d'août à janvier. Les couples reproducteurs défendent activement leur territoire (généralement une portion de la rive d'un plan d'eau ou d'un cours d'eau). Tout intrus est chassé ; le propriétaire des lieux s'approche d'abord en marchant, tête baissée, cou tendu ; si cela ne suffit pas, l'intrus est attaqué et poursuivi en vol. Le nid peut être placé dans toutes sortes de cavités, un tunnel sous une touffe de végétation suffit parfois, mais le plus souvent c'est une cavité dans un arbre ou une falaise qui est utilisée.
La ponte est généralement de 8 à 10 œufs et la femelle couve pendant environ 5 semaines. Les poussins volent à l'âge d'environ 2 mois. Une étude a montré que seulement de 2 à 4 poussins arrivent jusqu'à l'envol (soit un taux de succès d'à peine 45 %).
Il y a parfois deux pontes.

Distribution

Le tadorne de paradis est une espèce endémique de Nouvelle-Zélande où il est répandu dans tout l'archipel. Il est commun sur les plateaux humides de l'île du Sud.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les effectifs se situent entre 150 000 et 180 000 individus et sont stables. Les principales menaces sont constituées par les prédateurs introduits (putois, hermine) et par la chasse. D'un autre côté, ce tadorne a profité des modifications que les colons ont apportées à l'environnement (déboisement, construction de multiples plans d'eau).

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 09/01/2011 par Georges Olioso © 1996-2017 Oiseaux.net