Toucan vitellin

Ramphastos vitellinus - Channel-billed Toucan

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Ramphastidés

  • Genre
    :

    Ramphastos

  • Espèce
    :

    vitellinus

Descripteur

Lichtenstein, MHK, 1823

Biométrie
  • Taille
    : 56 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 315 à 430 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez la race nominale du toucan vitellin, les parties supérieures sont entièrement noires avec un lustre brillant, y compris les ailes et la queue. La calotte, la nuque et le manteau sont également noirs. Le croupion est rouge écarlate. Les joues, la zone malaire et le menton affichent une teinte blanche. La poitrine est jaune sulfuré, bordée sur les côtés et sur le dessous par une zone blanche. La zone de transition entre la poitrine et le ventre est assurée par une bande rouge écarlate, pas aussi large que chez certaines sous-espèces. Le ventre et les flancs sont noirs, contrastant avec la zone anale et les sous-caudales rouge écarlate. Le bec, long et légèrement incurvé, est entièrement noir, excepté une irrégulière bande bleu clair à la base. La peau orbitale est bleue. L'iris est brun avec un anneau un peu plus sombre qui entoure l'œil. Les pattes et les pieds sont bleus ou gris-bleu.

Il ne faut pas confondre le toucan vitellin avec le Toucan ariel qui a une poitrine entièrement orange sans la moindre nuance de blanc. Ce dernier diffère également par une bande pectorale rouge nettement plus large, la plus large des 4 sous-espèces de toucan vitellin. Sa peau orbitale est rouge, et non pas bleue. La bande à la base du bec est jaune pâle et change également par rapport à celle de la race nominale.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Ramphastos vitellinus vitellinus (Venezuela, the Guianas and n Brazil north of the Amazon, Trinidad)
  • Ramphastos vitellinus culminatus (upper Amazonia from w Venezuela to n Bolivia)
  • Ramphastos vitellinus ariel (c and e Brazil south of the Amazon)

Noms étrangers

  • Channel-billed Toucan,
  • Tucán Picoacanalado,
  • Tucano-de-bico-preto,
  • Dottertukan,
  • feketecsőrű tukán,
  • Groefsnaveltoekan,
  • Tucano scanalato,
  • Mindre vitstrupig tukan,
  • Tupinambatukan,
  • tukan krkavý,
  • tukan vrubozobý,
  • Gulbrystet Tukan,
  • punaliivitukaani,
  • tucà vitel·lí,
  • tukan żółtogardły,
  • Тукан-ариель,
  • ヒムネオオハシ,
  • 凹嘴巨嘴鸟,
  • 凹嘴鵎鵼,

Voix chant et cris

Le chant le plus courant est une série plus ou moins longue de notes bourdonnantes et croassantes. Il est très différent des glapissements sifflés du Toucan tocard ou de ceux du toucan à bec rouge. Il est composé généralement de deux syllabes. La première est un "eeeee" clair, suivi par un "okkk" "aargh" ou "eerk" plus bruyant. Ces deux syllabes sont inégales en longueur. Le "eeee" est habituellement plus long et peut être délivré seul sous la forme de "yeee" ou de "peeee", en particulier chez la race culminatus.

Habitat

Les toucans vitellins fréquentent une grande variété de forêts de plaine, surtout à proximité des cours d'eau et des lacs où ils ont plus de chances de trouver de la nourriture qui leur convienne. On les trouve plus rarement dans les zones ayant subi une abattage sélectif, même lorsque ces dernières bénéficient d'une assez longue période de régénération. Ils sont également présents dans les clairières parfois dans les forêts inondables (varzeas) et dans les parcelles isolées au milieu des llanos au Venezuela et en Guyane. Ils vivent aussi dans les forêts-galeries qui alternent avec les savanes (cerrados) et leur présence peut même s'étendre jusqu'aux forêts subtropicales humides pourvues de broméliacées, de mousses et d'épyphites. Elle atteint parfois les forêts tropicales plus élevées, jusqu'à 1700 mètres au Venezuela. Les toucans vitellins fréquentent les forêts plus sèches en bordure des Andes en Bolivie. Ils visitent les arbres fruitiers dans les zones ouvertes et les forêts partiellement défrichées à la lisières des forêts primaires intactes. Occasionnellement, il leur arrive d'utiliser des forêts secondaires.

Comportement traits de caractère

Les toucans vitellins recherchent leur nourriture en solitaire, en couples ou en petits groupes comptant de 8 à 15 individus. Ils prospectent surtout dans la canopée et dans les plus hautes branches mais il leur arrive aussi de descendre dans le sous-bois et même sur le sol. Les fruits, les oiseaux et les petits vertébrés capturés sont projetés en l'air, gobés et avalés intégralement. Les toucans vitellins se désaltèrent volontiers. Dans la nature, ils puisent l'eau dont ils ont besoin dans les broméliacées ou ils ouvrent largement leur bec pendant les averses. Grâce à leurs déjections ce sont d'excellents propagateurs de graines. Leurs relations avec leurs voisins de la forêt sont plutôt amicales. Ainsi, vis-à-vis des autres toucans, ils adoptent souvent un comportement moins agressif que les toucans à bec rouge. Dans l'ouest de l'Amazonie, les toucans vitellins de la race culminatus utilisent un stratagème particulier pour pouvoir cohabiter : ils imitent toutes les attitudes des toucans à bec rouge pour se nourrir dans le même arbre qu'eux sans que cela ne provoque d'agression. Ailleurs, les toucans vitellins se nourrissent souvent dans les mêmes lieux qu'un certain nombre d'espèces d'araçaris. Toutefois les conflits liés à la concurrence ne sont pas totalement absents. Dans le centre du Brésil où les vitellins n'utilisent pas ce genre de mimétisme pour vivre en bonne entente, les toucans à bec rouge sont pratiquement absents. Bien que les nids ne soient parfois distants que de 200nm, la taille des territoires est estimée généralement entre 40 et 50 hectares. Les singes et les serpents sont les pilleurs habituels des nichées. Le spizaète orné et le Grand-duc d'Amérique sont les prédateurs des adultes.

Alimentation mode et régime

Le toucan vitellin se nourrit d'arthropodes, de petits vertébrés dérangés par les fourmis. Tête basse, il rode à la recherche de nids de caciques, de tyrans ou d'autres espèces d'oiseaux dont il dérobe les œufs et les oisillons. Il a d'ailleurs tendance à détruire les nids, qu'ils soient occupés ou non. Il lui arrive de capturer des chauves-souris qui se reposent, ainsi que des grenouilles et des crapauds. Au Pérou près de certains lacs d'eau stagnante, il recherche des insectes. Il consomme également des termites quand ils essaiment. Cependant, excepté pendant la période où il nourrit les jeunes, cet oiseau est surtout frugivore : il se nourrit de fruits tombés à terre, de nectar et de fleurs. Il ingurgite les fruits des figuiers et des lauriacées, les noix de nombreuses variétés de palmiers ou d'autres arbres.

Reproduction nidification

Contrairement aux toucans à bec rouge, les toucans vitellins chantent sans effectuer de profonde révérence. En revanche, pendant cet exercice, ils secouent la tête de différentes façons ; le chant est généralement émis du haut de la canopée, mais jamais à partir d'une branche morte bien exposée comme c'est le cas pour le toucan à bec rouge. Le couple nouvellement formé passe une grande partie de son temps dans le nid en construction au début de la saison de nidification. Au même moment, le mâle effectue des offrandes de nourriture à sa partenaire. C'est le seul rituel que l'on connaisse. Le nid est une cavité d'arbre située à une hauteur respectable jusqu'à 3,50 mètres. Il est percé dans du bois en décomposition. L'entrée est très étroite, si bien que les adultes peuvent à peine s'y introduire. Le nid qui a une profondeur de 30 à 45 cm, est garni avec des graines régurgitées dans la cavité par les adultes.

La ponte comprend 2 à 4 œufs blancs de forme elliptique. La saison se déroule de mars à juin à Trinidad, de mai à septembre en Guyane, de novembre à avril dans l'est du Venezuela, de février à juillet dans le reste du Venezuela, de mars à août dans le nord-est du Brésil, de janvier à juillet dans le nord-ouest, de février à juillet en Colombie, avril à novembre en Equateur, de mars à août au Pérou et d'avril à juillet en Bolivie. L'une des dates les plus tardive est de mai à décembre, à l'embouchure de l'Amazone, dans l'état de Para. Si la nichée est couronnée de succès, le nid est réutilisé l'année suivante. Les deux adultes séjournent au nid pendant la nuit et se relaient pour couver. La tâche de la femelle est plus importante et le mâle la ravitaille parfois. L'incubation dure 16 à 18 jours.

Les petits sont nourris par les deux parents. La nourriture est trouvée à la fois loin et à proximité du nid. L'alimentation est très irrégulière, entre 3 et 29 fois dans une journée. L'adulte rentre généralement à l'intérieur du nid, cela dépend de la profondeur de la cavité. Les adultes se chargent de l'état sanitaire du nid, en enlevant régulièrement les déjections. Les oisillons qui viennent d'éclore pèsent environ 5% du poids de leurs parents. Ils naissent nus et présentent une teinte bleuâtre sur leurs yeux clos. Les yeux s'ouvrent entre 2 et 3 semaines et sont bruns pour toutes les races. Le séjour au nid dure vraisemblablement entre 37 et 45 jours. Les jeunes atteignent la maturité sexuelle à l'âge de 2 ans. Un couple reste ensemble pendant environ 18 ans. Il se reproduit avec succès pendant 14 années consécutives.

Distribution

Le toucan vitellin est une espèce endémique d'Amérique du Sud. Son aire couvre principalement la forêt amazonienne du nord-ouest et du centre du Brésil. Elle s'étend en direction du nord jusqu'aux Guyanes et au nord-ouest du Venezuela, en direction de l'ouest jusqu'aux premiers contreforts des Andes, en Colombie, en Equateur, au Pérou et en Bolivie. La race ariel occupe une fine bande sur la côte est du Brésil, de Florianopolis à Salvador, dans les états de Santa Catarina, Sao Paulo, Rio de Janeiro, Espirito Santo et Bahia.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Si l'on tient compte des quatre races (vitellinus, citreolaemus, culminatus et ariel), l'espèce est très courante en Amazonie et dans l'ensemble du nord de l'Amérique du Sud.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Toucan vitellinFiche créée le 19/01/2009 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net