Troglodyte barré

Thryophilus pleurostictus - Banded Wren

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Troglodytidés

  • Genre
    :

    Thryophilus

  • Espèce
    :

    pleurostictus

Descripteur

Sclater, PL, 1860

Biométrie
  • Taille
    : 15 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description de la famille

A une exception près, celle de notre Troglodyte mignon Troglodytes troglodytes, les Troglodytidés sont endémiques du continent américain. Ce sont des passereaux insectivores de petite taille. Leur plumage, dans des tons de gris et de brun, est discret. Ils possèdent un bec long et fin, et souve... lire la suite

Description identification

Troglodyte barré
adulte

On ne peut véritablement le confondre avec aucun autre troglodyte vivant dans la même région. La combinaison de son dessous blanchâtre, de sa poitrine sans tache, de ses flancs fortement barrés et de son large sourcil blanc est unique sur toute l'étendue de son aire de distribution. Le Troglodyte à poitrine tachetée et le Troglodyte des ruisseaux, dont les aires se chevauchent partiellement, sont assez différents.
Le capuchon et la nuque présentent une teinte brun-rouge qui devient plus roussâtre sur les épaules, le dos et le croupion. Les rectrices sont brun-cannelle avec entre 8 et 10 barres transversales noires qui recouvrent l'ensemble de la queue. Les lores sont brun noirâtre terne. Le sourcil blanchâtre part de la base du bec et se poursuit jusqu'en arrière des couvertures auriculaires. Les couvertures auriculaires sont recouvertes de fines mouchetures noires et blanches qui deviennent plus allongées et fusionnent pour former des stries plus compactes dans leur partie postérieure. Le menton, la gorge et la poitrine sont blanc uni. Les côtés de la poitrine portent d'évidentes barres noires qui deviennent plus larges sur les flancs et se dévéloppent sur l'ensemble du bas-ventre. Le dessous de la queue portent des barres noires et blanches. Les primaires et les secondaires affichent de nombreuses petites barres noires qui sont visibles sur les filets extérieurs lorsque l'aile est fermée. Le dessous de l'aile est gris blanchâtre. L'iris et la mandibule supérieure sont brun foncé. La mandibule inférieure est couleur chair avec une légère nuance bleuâtre. Les pattes et les pieds sont brun clair.
Chez les juvéniles, les marques faciales sont absentes. Le menton et la gorge blanchâtres portent des mouchetures brunes. Les barres des flancs et du ventre n'existent pas. Elles sont remplacées par une zone chamois clair recouverte de petites mouchetures brunes plus foncées. Les barres des rémiges sont bien plus indistinctes.

Indications subspécifiques 7 sous-espèces

  • Thryophilus pleurostictus pleurostictus (Guatemala)
  • Thryophilus pleurostictus nisorius (sc Mexico)
  • Thryophilus pleurostictus oaxacae (Guerrero and Oaxaca. s Mexico.)
  • Thryophilus pleurostictus acaciarum (Chiapas. s Mexico.)
  • Thryophilus pleurostictus oblitus (se Chiapas. s Mexico. to w El Salvador)
  • Thryophilus pleurostictus lateralis (c and e El Salvador and nw Honduras)
  • Thryophilus pleurostictus ravus (Nicaragua and n Costa Rica)

Noms étrangers

  • Banded Wren,
  • Cucarachero Ventribarrado,
  • Akazienzaunkönig,
  • sávos ökörszem,
  • Acacia-winterkoning,
  • Scricciolo listato,
  • Bandgärdsmyg,
  • Båndsmett,
  • oriešok pruhoboký,
  • střízlík páskovaný,
  • Båndsmutte,
  • kiipijäpeukaloinen,
  • cargolet de flancs tacats,
  • pręgostrzyżyk czarnoplamy,
  • Акациевый кустарниковый крапивник,
  • クロオビマユミソサザイ,
  • 斑苇鹪鹩,
  • 帶斑葦鷦鷯,

Voix chant et cris

C'est l'un des chanteurs les plus accomplis du genre thryothorus. Son chant, qui retient fortement l'attention, est un mélange de sifflements, de glougloutements et de trilles dont certaines phrases rappellent fortement ceux du rossignol européen. Les cris comprennent de courts trilles et un ronflement rauque et nasillard 'jerr-jerr-jerr'.

Habitat

Troglodyte barré
adulte

Le troglodyte barré fréquente les régions de broussailles, y compris les zones nouvellement régénérées, ainsi que la brousse tropicale sèche et les forêts tropicales à feuilles caduques. Dans l'ouest du Salvador, on le trouve également dans les forêts marécageuses, alors qu'au Honduras et au Costa Rica, il s'installe parfois dans les mangroves. Au Mexique, il est très commun à basse altitude mais il peut grimper localement jusqu'à 1600 mètres. Au Honduras, il est présent jusqu'à 1100 mètres, au Costa Rica jusqu'à 800 mètres. Cet oiseau est endémique de l'Amérique Centrale où il occupe une large bande littorale sur le versant Pacifique, sans discontinuer de la province de Guerrero au Mexique jusqu'à la péninsule de Osa au Costa Rica. Il occupe également une zone disjointe, à l'intérieur du Mexique, dans la province du Michoacan, au nord des provinces de Guerrero et de Puebla.

Comportement traits de caractère

Cet oiseau, actif et toujours occupé, n'est pas particulièrement secret. Il se nourrit à l'étage inférieur de la végétation ou sur le sol, retournant la litière de feuilles mortes ou sondant les fissures de l'écorce pour y capturer des proies. Mais il peut également explorer plus haut, dans l'étage moyen, notamment lorsque le sous-bois est important. Il se déplace en couple ou en petit groupe familial, mais il peut également intégrer des bandes mixtes de sylviidés et de viréos. Il agite la queue d'un côté à l'autre lorsqu'il est excité. Le troglodyte barré est exclusivement sédentaire.

Alimentationmode et régime

Peu de renseignements ont été recueillis. Néanmoins, on considère que son régime est constitué entièrement d'invertébrés, en particulier des insectes et des araignées.

Reproduction nidification

Troglodyte barré
adulte

Le nid, en forme de cornue ou de coude, est coiffé d'un toit. Il est suspendu à la fourche d'un arbre de petite taille.

Troglodyte barré
1ère année
La chambre de ponte est placée d'un côté et l'entrée en forte pente, de l'autre. La structure extérieure est constituée de petites racines, de tiges herbeuses et de matériaux analogues, l'intérieur est garni de fines herbes et éventuellement d'inflorescences sèches. Le nid est souvent installé près d'un nid de frelons ou dans un acacia qui héberge des fourmis défensives et agressives. Il est placé parfois aussi dans un buisson de plantes urticantes. Au Salvador, le troglodyte barré utilise apparemment le nid du platyrhynque jaune-olive après que le propriétaire d'origine ait fini d'y élever sa nichée. Ce nid, situé à une hauteur qui varie de 2 à 10 mètres au-dessus du sol, est suspendu à l'extrémité d'une fine branche. La saison de nidification se déroule entre mai et juillet dans le centre du Mexique. Elle a lieu de mai à août dans le sud Mexique et au Salvador, ce qui laisse à l'oiseau l'opportunité d'utiliser en seconde main certains nids déjà abandonnés par leur titulaire. La ponte comprend trois à cinq oeufs, généralement bleu pâle mais occasionnellement blancs, et sans taches. La durée d'incubation et la période de séjour au nid sont inconnus.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Troglodyte barréFiche créée le 16/12/2006 par
publiée le - modifiée le 2006-12-16 20:22:59 © 1996-2019 Oiseaux.net