Cacatoès de Goffin

Cacatua goffiniana - Tanimbar Corella

Systématique
  • Ordre
    :

    Psittaciformes

  • Famille
    :

    Cacatuidés

  • Genre
    :

    Cacatua

  • Espèce
    :

    goffiniana

Descripteur

Roselaar Michels, 2004

Biométrie
  • Taille
    : 32 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 300 g
Distribution

Distribution

Description identification

Ce cacatoès de petite taille a un plumage blanc. Les lores ont une nette teinte rosâtre, les joues et les couvertures auriculaires sont nuancées de jaune. A la base, les plumes du corps sont roses, ce qui lui donne une apparence rosâtre, en particulier sur les parties inférieures et sur la poitrine. Le dessous des ailes et de la queue sont lavés de jaune sur les filets intérieurs. Le bec est blanc grisâtre. L'anneau orbital est blanc bleuâtre. Les iris sont brun-noir, les pattes grisâtres. La femelle a des iris plus rouges que son partenaire. Les immatures sont identiques aux adultes. A Tanimbar, cet oiseau est le seul cacatuidé, mais en captivité il est couramment confondu avec le Cacatoès corella, le Cacatoès de Ducorps ou le Cacatoès laboureur.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Tanimbar Corella,
  • Cacatúa de las Tanimbar,
  • Cacatua-de-goffin,
  • Goffinkakadu,
  • Goffin-kakadu,
  • Goffins Kaketoe,
  • Cacatua delle Tanimbar,
  • Tanimbarkakadua,
  • Tanimbarkakadu,
  • kakadu Goffinov,
  • kakadu Goffinův,
  • Tanimbarkakadu,
  • tanimbarinkakadu,
  • cacatua de les illes Tanimbar,
  • kakadu białooka,
  • Какаду Гоффина,
  • Kakatua tanimbar,
  • シロビタイジオウム,
  • 戈氏凤头鹦鹉,
  • 戈芬氏鳳頭鸚鵡,

Voix chant et cris

Les cacatoès de Goffin délivrent des cris stridents et bruyants. Les jeunes émettent des sons assez semblables à ceux des calopsittes élégants. Ils produisent également des sortes de miaulements.

Habitat

Les cacatoès de Goffin vivent principalement dans les forêts qui longent le littoral. On les trouve à la fois dans les boisements primaires et dans les parcelles en cours de régénération, dans les broussailles et dans les zones avec de petits arbres épars. Les cacatoès de Goffin sont endémiques de Tanimbar et des petites îles avoisinantes (Yamdena, Larat et Selaru) dans la province de Maluku, en Indonésie. Des populations férales (c'est à dire retournées à l'état sauvage) sont également établis aux îles Kai. Compte-tenu de la très faible superficie de son aire de distribution, l'espèce est considérée comme monotypique.

Comportement traits de caractère

Son mode de vie est peu connu. Le cacatoès de Goffin vit très souvent en grandes bandes dont les effectifs peuvent atteindre plus de 300 individus. Ces bandes envahissent fréquemment les terres cultivées et font des razzias dans les récoltes. Quand ils atterrissent, ils ont tendance à dresser la longue crête qui surmonte le dessus du crâne. Le cacatoès de Goffin se fait surtout entendre pendant la nuit.

Alimentation mode et régime

Les cacatoès de Goffin sont vraisemblablement végétariens. On ne connaît pas le détail de leur menu. La seule chose dont on soit certain, c'est qu'ils apprécient particulièrement les récoltes de maïs.

Reproduction nidification

On ne possède pas de renseignement sur la période à laquelle se déroule la nidification. Pendant les parades nuptiales, ces oiseaux se pavanent de façon assez démonstrative et lancent des cris stridents. Les femelles déposent 2 ou 3 œufs dans une cavité d'arbre. Les deux parents se relaient pour couver pendant environ 30 jours. Les jeunes naissent avec un duvet jaunâtre. Ils mettent environ 10 semaines avant de quitter le nid. Après l'envol, ils dépendent encore de leurs parents qui leur fournissent la nourriture pendant quelques semaines supplémentaires.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Bien que la déforestation et la capture des oiseaux aient commencé dès les années 70, l'espèce est encore assez répandue dans l'île principale de Yamdena. Elle est également assez commune dans les petites îles avoisinantes. Entre 1983 et 1989, on estime que plus de 50 000 oiseaux ont été capturés et commercialisés, ce qui semble absolument énorme pour une aussi petite population. Néanmoins, malgré tous ces prélèvements opérés sur le terrain, la population a été estimée à environ 200 000 oiseaux en 1992. L'espèce est classée comme presque menacée (NT) par l'IUCN.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Cacatoès de GoffinFiche créée le 24/02/2010 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net