Merle enfumé

Turdus infuscatus - Black Thrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Turdidés

  • Genre
    :

    Turdus

  • Espèce
    :

    infuscatus

Descripteur

Lafresnaye, 1844

Biométrie
  • Taille
    : 24 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 71 à 81 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les turdidés sont des passereaux de taille moyenne à grande. Ils possèdent généralement un bec assez long et fort, et des pattes robustes. La couleur de leur plumage est très variable. Beaucoup sont entièrement dans des tons discrets de brun, de gris ou de noir mais d'autres montrent des coul... lire la suite

Description identification

Les sexes sont différents. Le mâle adulte affiche un ensemble noir fuligineux assez terne. L'anneau orbital est jaune brillant. Bien qu'il soit plus petit, cet oiseau ressemble à bien des égards au Merle noir d'Europe (Turdus merula). Il présente de très légers reflets brillants sur la tête, la nuque, le manteau, le dos, le menton, la gorge et la poitrine. Les rémiges sont d'un noir plus brunâtre que le reste des parties supérieures. Le bec, les pattes et les pieds sont jaune éclatant ou jaune-orange.
Chez la femelle, la tête et le dessus sont olive avec une nuance brun roussâtre. Cette couleur englobe les ailes, les liserés des moyennes, des grandes couvertures et des couvertures primaires. Les rémiges et la queue sont plus brunes. Les lores sont brun sombre avec une très fine ligne chamoisée qui va jusqu'à l'œil. Le reste de la face est olive foncé avec de fines stries pâles sur les joues et sur les couvertures auriculaires. Le menton et la gorge sont chamois clair avec des stries sombres. La poitrine et le ventre sont olive pâle avec une légère teinte grise, devenant plus sombre ou brun-gingembre sur les flancs. Les sous-caudales sont brun sable avec des stries centrales blanches. Les couvertures sous-alaires sont orange clair. Le bec est noir, les pattes et les pieds jaune pâle ou orange terne.
Les immatures ont un dessus brun sombre avec des taches et des stries chamois-orange sur les épaules. Les parties inférieures sont chamois-orange avec de vagues taches brunes. Les taches sont plus denses sur la poitrine. Les jeunes mâles de première année sont noirâtres avec des pointes grisâtres sur les plumes. Leur gorge chamois clair est strié de sombre.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Black Thrush,
  • Mirlo Guatemalteco,
  • Guatemaladrossel,
  • guatemalai rigó,
  • Guatemala-lijster,
  • Tordo nero,
  • Svarttrast,
  • Kulltrost,
  • drozd uhľový,
  • drozd černý,
  • Mellemamerikansk Solsort,
  • meksikonmustarastas,
  • merla de Guatemala,
  • drozd czarny,
  • Иссиня-чёрный дрозд,
  • メキシコクロウタドリ,
  • 美洲黑鸫,
  • 黑鶇,

Voix chant et cris

3 cris différents sont répertoriés : un "chuh-chuh-chuh-chuh-chuh" sonnant et de réprimande, un"chehk-chehk" plus rude ainsi qu'un "ssii" très ténu émis généralement en vol. Le chant est très typique des turdidés, c'est une série variable de gazouillements riches ou de phrases musicales qui sont interrompus par de fréquentes pauses. Ces phrases sont parsemées de trilles brefs et d'imitations de notes d'autres oiseaux comme celles du Merlebleu de l'Ouest, du Geai de Steller ou de l'engoulevent bois-pourri. Le ton général du chant ressemble beaucoup à celui du Moqueur polyglotte. Le merle enfumé chante à partir d'une grande hauteur dans la forêt. Il est vocal entre le mois de mars et la fin mai.

Habitat

Les merles enfumés fréquentent les forêts humides d'arbres à feuilles permanentes, les forêts mixtes de nuages composées de pins et de chênes et les lisières des zones boisées dans les zones tempérées et tropicales. On les trouve généralement à des altitudes qui varient de 1 200 à mètres. Au Mexique, ils vivent sans doute à des hauteurs plus modestes. Au Honduras, ils sont absents en-dessous de 1 800 mètres.

Comportement traits de caractère

Pendant la saison nuptiale et la nidification, les merles enfumés vivent en solitaire ou en couples. En hiver, ils forment des petites bandes ou des rassemblements assez lâches qui peuvent contenir jusqu'à 20 individus, notamment dans les arbres fruitiers. La plupart du temps, ces oiseaux évoluent à l'étage moyen et supérieur des arbres ou des gros buissons, mais souvent on les trouve aussi à terre dans les clairières et sur les sentiers.
Les merles enfumés sont majoritairement sédentaires. Cependant, en hiver, ces oiseaux descendent à des altitudes plus modestes, aussi bas que 300 mètres d'altitude au Guatemala.

Alimentation mode et régime

Les merles enfumés recherchent leur nourriture à la fois à terre et dans les arbres. Ils ont un régime mixte et ils consomment des insectes et des végétaux, des fruits et surtout des petites baies.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule de mai à juillet au Mexique. Le nid a la forme d'une coupe qui est construite principalement avec des mousses vertes. L'intérieur est garni avec de fines radicelles et des rhizomes. L'édifice est placé à une hauteur très variable entre 4 et 20 mètres au-dessus du sol sur la branche moussue d'un chêne.
La ponte comprend 1 ou 2 œufs, d'une couleur bleu uni. On ne possède pas d'autres informations, ni sur la durée d'incubation ni sur le soin parental.

Distribution

Les merles enfumés sont originaires de l'Amérique Centrale, de l'est et du sud du Mexique (Tamaulipas, San Luis Potosi, Guerrero, Oxaca, Mexico, Chiapas) jusqu'à l'ouest du Salvador en passant par le Guatemala et le centre du Honduras. Cette espèce est considérée comme monotypique et ne possède donc pas de variantes régionales.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les merles enfumés sont considérés comme communs ou plutôt communs. D'après Birdlife, la superficie de leur territoire est d'environ 172 000 kilomètres carrés, ce qui est assez important mais leurs effectifs semblent en léger déclin. Néanmoins, cette espèce n'est pas globalement menacée et continue à être classée comme de préoccupation moindre.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Merle enfuméFiche créée le 01/07/2012 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net