Bergeronnette pie

Motacilla aguimp - African Pied Wagtail

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Motacillidés

  • Genre
    :

    Motacilla

  • Espèce
    :

    aguimp

Descripteur

Temminck, 1820

Biométrie
  • Taille
    : 20 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 22 à 33 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Motacillidés sont des passereaux de taille petite à moyenne (11 à 24 cm), à longue queue et à longues pattes à doigts munis de longs ongles. Leur plumage est le plus souvent discret et cryptique, brun et strié par exemple. Quelques espèces exhibent des couleurs plus voyantes comme du noi... lire la suite

Description identification

La Bergeronnette pie est un passereau de taille moyenne, 20 cm, avec deux couleurs qui prédominent sur tout le corps. La tête est noire avec un très large sourcil blanc qui part des lores jusqu'à la nuque. La gorge est blanche. Une large bande pectorale noire en forme de bavette peut descendre jusqu'à la poitrine. Plus étroite sur les côtés, elle laisse apparaître deux taches blanches de chaque côté du cou. Les flancs et le ventre sont blancs. Le manteau, les scapulaires et le dos sont noirs. Le croupion est gris-noir. Les rémiges sont noires avec des bordures externes blanches lorsque l'oiseau a les ailes fermées. En vol, les deux couleurs sont bien distinctes. Le bout des rémiges primaires et secondaires est noir, les moyennes et petites couvertures sont blanches et les tectrices noires. Les rectrices centrales sont noires entourées de deux paires de plumes blanches. L'iris est brun, le bec foncé et les pattes noires. Seule une différence d'intensité dans les parties sombres peut différencier les deux sexes. En plumage inter-nuptial, le mâle est plutôt gris ardoisé sur le dos. La femelle possède des couleurs moins intenses qui deviennent gris-olive foncé en plumage inter-nuptial. L'immature possède le plumage foncé de l'adulte mais de couleur brun olive, les parties blanches sont plutôt blanc sale.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Motacilla aguimp vidua (Sierra Leone and Mali to s Sudan and nw Kenya, s Egypt to s Somalia and south to e South Africa)
  • Motacilla aguimp aguimp (s Namibia to c South Africa)

Noms étrangers

  • African Pied Wagtail,
  • Lavandera Africana,
  • Alvéola-preta-e-branca,
  • Witwenstelze,
  • özvegybillegető,
  • Afrikaanse Bonte Kwikstaart,
  • Ballerina africana,
  • Brokärla,
  • Afrikaerle,
  • trasochvost africký,
  • konipas africký,
  • Afrikansk Vipstjert,
  • afrikanvästäräkki,
  • Bontkwikkie,
  • cuereta africana,
  • Árerla,
  • pliszka srokata,
  • Āfrikas cielava,
  • deviška pastirica,
  • Пегая трясогузка,
  • ハジロハクセキレイ,
  • 非洲斑鹡鸰,
  • 非洲斑鶺鴒,

Voix chant et cris

Le chant de la Bergeronnette pie est mélodieux et soutenu par des notes sifflantes "weet-weet, wip-wip-wip, weet, wee-wee" répétées plusieurs fois. Elle imite facilement le Bulbul des jardins et la Cisticole des joncs. Elle peut appeler des façons suivantes : "tweet" aigu ou "chizzit", "quick-quick-treeet", "twee-twee-twee" ou "tseet-tseet-tseet" avec une note finale plus élevée que le reste de la phrase.

Habitat

La Bergeronnette pie vit dans les régions tropicales humides d'Afrique australe. Elle se reproduit près des habitations humaines, fermes ou villages. Commune sur les toits et les routes des villes, les pelouses, les parcs et les jardins. On la trouve aussi dans les réservoirs et les barrages, sur les lacs, les lagons côtiers, les étangs et bancs sableux ou zones rocheuses le long des rivières et ruisseaux. Dans les régions plus sèches, elle reste le long des rivières. Elle se rencontre du niveau de la mer jusqu'à 3 000 mètres d'altitude en Afrique de l'Est.

Comportement traits de caractère

Bergeronnette pie
adulte

Monogame, l'espèce est vue en couple ou en petits groupes familiaux au milieu des troupeaux d'herbivores. En dehors des saisons de reproduction, les regroupements peuvent atteindre une centaine d'individus. Ils se regroupent autour de zones d'alimentation privilégiées. Les groupes se nourrissent à proximité les uns des autres. Territoriale, la Bergeronnette pie chasse tout intrus en dehors de son territoire. À chaque saison les couples nicheurs multiplient les couvées. On en compte habituellement jusqu'à 3 par saison et même jusqu'à 7 au Kenya. La Bergeronnette pie marche et sautille. Elle chasse ses proies au sol ou en vol. Une fois ses proies attrapées, elle s'isole dans un endroit calme pour les tuer et les déchirer en petits morceaux avant de les avaler.

Alimentation mode et régime

La Bergeronnette pie est principalement insectivore. Elle se nourrit au sol, en marchant et en sautant, d'invertébrés et de leurs larves : papillons, libellules, sauterelles, mouches et fourmis. Graines, têtards, petits poissons et déchets de nourritures humaines sont ajoutés à son régime alimentaire. Il n'est pas rare de la voir survoler l'eau pour capturer les insectes proches de la surface.

Reproduction nidification

Le nid, construit par les deux sexes, est composé d'herbes sèches formant une coupe. Mauvaises herbes, racines, tiges, feuilles, pailles, débris végétaux et ficelles font partie des matériaux récoltés pour la construction. L'intérieur de la coupe est tapissé de radicelles, de plumes et d'herbes fines. Il est généralement placé près de l'eau ou dans la végétation à proximité, par exemple dans les roselières. Les sites artificiels comme les trous dans les murs, les rebords de bâtiments, les ponts, les toits et les bateaux sont aussi couramment utilisés. La femelle pond 2 à 5 œufs de couleur blanche quasiment toute l'année avec deux pics qui correspondent à la période précédant les pluies, d'août à novembre et de février à avril. Même si la femelle couve la plupart du temps, le mâle participe à l'incubation qui dure entre 12 et 15 jours. Les oisillons sont nourris par les deux parents qui privilégient les insectes. Leur envol a lieu 15 à 18 jours après la naissance, ils restent ensuite dépendants des adultes pendant environ deux semaines. Enfin, ils sont chassés hors du territoire juste avant la nichée suivante. Le nid est parasité par le Coucou solitaire, le Coucou didric et le Coucou jacobin.

Distribution

La Bergeronnette pie se reproduit en Afrique sub-saharienne.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce n'est globalement pas menacée même si localement les effectifs ont pu légèrement chuter. Elle est étroitement associée à l'homme et a bénéficié de la construction de nombreux barrages.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 01/05/2017 par Nathalie Santa Maria © 1996-2017 Oiseaux.net