Guêpier à queue d'aronde

Merops hirundineus - Swallow-tailed Bee-eater

Systématique
  • Ordre
    :

    Coraciiformes

  • Famille
    :

    Méropidés

  • Genre
    :

    Merops

  • Espèce
    :

    hirundineus

Descripteur

Lichtenstein, AAH, 1793

Biométrie
  • Taille
    : 23 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 18 à 27 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez l'adulte mâle, le front et la calotte sont vert bronzé, légèrement plus clairs sur les côtés. La nuque, le manteau et les couvertures alaires sont également vert bronzé. Le croupion et les sus-caudales forment un ensemble bleu clair vif. La queue présente un aspect général bleu avec une pointe blanche. Les rectrices centrales sont bleu grisâtre, les autres rectrices sont bleu teinté de vert sur les vexilles. Les primaires et les secondaires sont rousses avec une bordure blanche et une large bande subterminale noire. La face porte un masque noir, souligné de bleu au niveau des parotiques. Le menton et la gorge jaune-chrome vif sont soulignés par un étroit collier bleu-violet foncé. La poitrine est verte, le reste des parties inférieures étant bleu pâle. Le dessous de l'aile affiche une couleur roux clair. Le bec est noir, l'iris orange ou cramoisi. Les pattes sont mauve foncé.
La femelle est légèrement plus pâle que le mâle. Son collier est plus étroit, sa queue moins fourchue. Les juvéniles sont plus ternes que les adultes. Leur menton et leur gorge sont blanc verdâtre et ils ne possèdent pas de collier. Leur iris est brun foncé.

Indications subspécifiques 4 Sous-espèces

  • Merops hirundineus chrysolaimus (Senegal to Central African Republic)
  • Merops hirundineus heuglini (ne DRCongo, n Uganda, s Sudan and sw Ethiopia)
  • Merops hirundineus furcatus (se DRCongo and Tanzania south to Zimbabwe and Mozambique)
  • Merops hirundineus hirundineus (Angola through Namibia and Botswana to n South Africa)

Noms étrangers

  • Swallow-tailed Bee-eater,
  • Abejaruco Golondrina,
  • Abelharuco-andorinha,
  • Schwalbenschwanzspint,
  • fecskefarkú gyurgyalag,
  • Zwaluwstaartbijeneter,
  • Gruccione coda di rondine,
  • Svalstjärtad biätare,
  • Svalebieter,
  • včelárik lastovičí,
  • vlha vlaštovčí,
  • Svalehalebiæder,
  • haaramehiläissyöjä,
  • Swaelstertbyvreter,
  • abellerol cua d'oreneta,
  • żołna widłosterna,
  • Ласточкохвостая щурка,
  • エンビハチクイ,
  • 燕尾蜂虎,
  • 燕尾蜂虎,

Voix chant et cris

C'est un oiseau bavard, surtout lorsqu'il est en groupe, mais en aucun cas, bruyant. Ses cris sont semblables à ceux du Guêpier nain (merops pusillus) et du Guêpier à collier bleu (merops variegatus), mais ils sont moins sifflés, plus secs et plus roulés. Toute une panoplie de cris est répertoriée : 'tip-tip', 'dip-dip-dip', 'didel-didel-idel-ip' ou encore 'drii-drii'.

Habitat

C'est un oiseau des forêts peu exploitées et des milieux ouverts. En Afrique Occidentale, on le trouve principalement dans les peuplement de légumineuses (isoberlinia) où les clairières herbeuses sont répandues. En Afrique du Sud, il fréquente surtout les savanes boisées composées de légumineuses (baikiaea, brachystegia) et de mopanes. Mais il est également présent dans les fourrés de jesse (combretum), les buissons et les arbres des zones inondables, les prés et les terres cultivées parsemées d'arbres ainsi que les plaines arides avec acacias clairsemés. Il apprécie particulièrement les herbages incendiés dans la mesure où ils regorgent d'insectes attirés par la repousse des plantes après le passage du feu. Hormis l'Afrique du Sud et la Namibie où il fréquente couramment des alltitudes supérieures à 1000 mètres, le guêpier à queue d'aronde est oiseau des plaines chaudes. En Afrique occidentale, son aire coïncide avec celle du Rollier à ventre bleu car les deux espèces sont dépendantes des peuplements d'isoberlinia.
Le guêpier à queue d'aronde est endémique du continent africain où son aire est particulièrement morcelée. Quatre variations géographiques sont reconnues : la race chrysolaimus vit en Afrique Occidentale, de la Sénégambie en direction de l'est jusqu'au sud du Tchad. La race Heuglini peut être observée au sud Soudan, dans le sud-ouest de l'Ethiopie, dans le bassin supérieur de l'Ouéllé, au Zaïre, et dans le nord de l'Ouganda. La race type Hirundineus est présente dans l'ouest de l'Afrique Méridionale, du nord Angola et de la Namibie jusqu'au fleuve Orange en Afrique du Sud. A l'est, son aire se poursuit jusqu'au versant occidental du Drakensberg et jusqu'au Botswana et au Zimbabwe. La race Furcatus est contiguë à l'est de la précédente. On la trouve au sud-est du Zaïre, en Zambie et au Malawi, au Mozambique et en Tanzanie jusqu'à l'angle sud-ouest du lac Victoria.

Comportement traits de caractère

Les guêpiers à queue d'aronde vivent en couples ou en petits groupes. En dehors de la saison de reproduction, ils sont très mobiles, bougeant constamment d'un perchoir à l'autre pour chasser, ce qui les rend très difficiles à observer. Ils se tiennent à l'affût par groupes pouvant contenir jusqu'à six individus. Ils s'élancent sur leurs proies à partir d'une position élevée qui peut être la cime d'un arbre ou un fil téléphonique. Au repos, ces oiseaux adorent prendre des bains de soleil, ébouriffant les plumes de leur manteau. La tête tournée vers la source de chaleur forme un angle étrange avec le corps, donnant l'impression qu'il a le cou brisé. Parfois dressés sur leur perchoirs, des oiseaux s'adressent des salutations mutuelles, poussent des cris excités en déployant leur queue puis se poursuivent en criant. Après la nidification, les guêpiers à queue d'aronde forment des dortoirs communs au sein desquels 10 à 30 individus se blotissent les uns contre les autres sur les branches des arbres au feuillage dense.
Cet oiseau semble être migrateur dans l'ensemble de son aire, mais ses déplacements ne sont pas encore bien connus.

Alimentation mode et régime

Leur régime est assez semblable à celui des autres oiseaux du genre. Ils consomment des abeilles, d'autres hyménoptères, des cigales, des punaises à bouclier, des criquets, des libellules, des mouches, des coléoptères et des papillons qu'ils capturent tous en vol. Certains oiseaux se nourrissent presque exclusivement d'abeilles.

Reproduction nidification

Compte-tenu de la grande étendue de son aire, la nidification intervient à des moments différents selon les régions : mai-juillet en Gambie, juillet au Ghana, avril en Tanzanie, juillet-août en Angola, août au sud-ouest du Zaïre, octobre-janvier en Namibie, septembre-décembre en Zambie, octobre-décembre au Zimbabwe, octobre-novembre au Malawi, et septembre-novembre au Mozambique. Le guêpier niche en couples isolés mais souvent deux ou trois couples se rapprochent les uns des autres et forment une mini-colonie. Le tunnel qui donne accès à la chambre de ponte est creusé dans le sol nu, sablonneux, plat ou légèrement incliné. Il peut être également foré dans un petit talus, une sablière ou un fossé. Certains oiseaux profitent même parfois de terriers d'animaux déjà existants. La galerie est relativement brève, entre 80 centimètres et un mètre. La femelle pond de 2 à 4 oeufs blancs de forme sphérique. Contrairement à d'autres espèces de guêpiers, le guêpier à queue d'aronde bénéficie très rarement d'assistants qui l'aident dans ses différentes tâches pendant la période de nidification (un seul cas signalé).

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 09/04/2007 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net